La dernière ligne droite avant l’arrivée de mes jumeaux

J’ai été hospitalisée à partir de mon 7ème mois de grossesse à cause d’une cholestase gravidique. Ça pouvait être dangereux pour mes jumeaux et ça nécessitait un suivi particulier, un traitement.
On me faisait tous les jours un monitoring d’une heure environ parfois un peu plus (parce que les sages-femmes m’oubliaient ou qu’elles étaient occupées) et une prise de sang tous les deux jours, et j’ai pris un traitement jusqu’à l’accouchement.
Je m’ennuyais à mourir à l’hôpital et plus les jours passaient plus je déprimais, ma famille et la famille de mon mari habite loin et je ne voyais personne de la journée, mon mari passait le soir quelques heures…je trouvais ça dure, je savais que c’était pour le bien de mes bébés mais j’avais envie d’être chez moi.
Les deux derniers weekends devant mon désarroi les sages-femmes m’ont donné des permissions pour que je puisse rentrer chez moi, on me faisait un monitoring le samedi matin avant de partir et le dimanche soir en rentrant dans ma chambre.
Les nuits je dormais très peu je me levais 6 ou 7 fois, j’avais des brulures d’estomac et je ne savais plus comment me mettre, j’avais un ventre énorme, je ne sentais presque plus mes petits bouger parce qu’ils n’avaient plus de place, le peu de fois où je les sentais bouger la plupart du temps ça me faisait mal, j’avais toujours des démangeaisons dues à la cholestase…j’étais pressée d’accoucher, pouvoir enfin voir mes petits (leur position lors des échos ne m’avait même pas permis d’apercevoir un profil) et j’allais enfin reprendre possession de mon corps.
Enfin pendant ma 37ème semaine, mon gynéco passe me voir, mon col n’est pas du tout ouvert, il estime qu’il est temps et programme une césarienne pour la semaine d’après, un jeudi. Je savais depuis le début qu’il était très probable que je n’accouche pas par voie basse, je n’ai pas été déçue sur le coup je l’ai regrettée après mais de toute façon je n’avais pas le choix, je me suis accommodée de cette nouvelle, et j’étais heureuse de savoir qu’une semaine plus tard je verrais enfin mes petits.

Ma césarienne est prévue un jeudi et le weekend précédent on me donne le droit de rentrer chez moi, j’étais contente ça me faisait du bien de rentrer.
Le weekend avait bien commencé mais allez savoir pourquoi le samedi soir, les hormones, le stress…une dispute éclate entre mon mari et moi, je n’ai plus vraiment le contrôle, je crie, je hurle je rentre dans une espèce de crise d’hystérie et j’arrive pas à m’arrêter, au bout d’un moment quand même je sens que le fait de hurler comme je le fais exerce une sorte de pression, en gros je pousse, involontairement, il était tard j’essaie de me calmer et je décide d’aller me  coucher dans le canapé pendant que mon mari va au lit.
Vers 3h du matin je me réveille, envie de faire pipi, soudain je m’aperçois que j’ai perdu quelque chose, ça ressemble beaucoup à ce que j’ai pu lire sur internet et à ce que j’ai appris pendant les cours de préparation à l’accouchement : le bouchon muqueux, un truc gélatineux je ne suis pas rassurée pour tout dire même je flippe pas mal, je rejoins mon mari dans le lit et dès le lendemain matin, à la première heure nous reprenons le chemin de la clinique.
La sage-femme m’examine, mon col est fermé, elle me passe à l’aide d’une sorte de grand coton tige un produit qui révèle la présence de liquide amniotique et aucune trace de liquide amniotique n’est présent selon elle, elle me fait un monitoring et tout va bien, elle me dit de ne pas m’en faire et de rentrer chez moi pour revenir le soir comme prévu.
Nous rentrons donc et pour fêter la future arrivée de nos jumeaux on se prend un petit apéro (sans alcool) mais on est vite interrompu, je sens tout à coup quelque chose qui me coule entre les jambes, je me lève d’un bon, pas très sûr de ce qui m’arrive, est ce que j’ai fait pipi dans ma culotte ? Non là c’est carrément la douche…aucun doute je perds les eaux
A suivre : quoi ? vous avez mangé des cacahuètes ??!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s