Double sortie à la piscine

Le  chlore c’est un peu ma Madeleine de Proust, cette odeur 🙂 …..dès que je passe les portes, la chaleur, l’odeur, les bruits, immédiatement une bouffée de bien être, j’y ai passé tellement de temps enfant, ado. Quel bonheur ce sera quand ils sauront nager, quand je pourrais faire quelques longueurs de mon côté. Je pourrais y aller seule de temps en temps, mais ça m’amuse pas d’y aller seule.   J’ai profité  de la présence de mon mari à la maison pour sortir avec mes enfants chacun leur tour, deux journées quasi identiques rien que lui et moi, rien qu’elle et moi :-). C’est drôle parce que chaque fois que je sors l’un des jumeaux sans l’autre, certains s’inquiètent « et ça va ? ça ne les gênent trop pas d’être séparés ? » c’est vrai que les premières fois je me demandais qu’elle serait leur réaction en cas de séparation, mon fils me demande très régulièrement où est sa sœur, dans le bus il a entendu une petite fille appeler sa maman, et il était persuadé que c’était sa sœur qui m’appelait…mais bon  ils ne paraissent pas trop traumatisés ni l’un  ni l’autre par une courte séparation. Je les prépare quand même un peu la veille en général en leur expliquant chaque fois où je vais aller, avec qui, ce que fera l’un ou l’autre pendant notre/ mon absence, je leur répète plusieurs fois, j’en fais peut-être trop mais ça marche bien comme ça…La piscine où je les ai emmène  est top, piscine à vague, toboggan mais surtout un espace pour les petits, pataugeoire et espace ludique avec jets d’eau…ils se sont bien amusés mais j’ai vu qu’en comparaison à d’autres enfants du même âge, ils recherchaient beaucoup la présence des autres, ils sont un peu limités coté langage, ça les freinent un peu pour faire connaissance mais  mon fils est venu se mêler à une fratrie et ma fille est allée elle aussi au-devant d’autres enfants, ils ont cherché tout le long un autre enfant avec qui s’amuser en plus de maman. Ma poulette n’a cessé d’interpellée une petite fille par un prénom qu’elle lui a attribué, inventé …Il faut dire que mes enfants ne s’appellent pas par le prénom qu’on leur a choisi, ils s’en sont trouvé un, le même,  et ne prononcent jamais leurs prénoms respectifs….quand je leur demande de répéter après moi le prénom de l’un ou l’autre ils prononcent le surnom qu’ils se sont trouvés.  Ils ne sont pas traumatisés…mais quand même, seul(e),  ils n’ont plus leurs repères, il manque leur moitié….Bizarrement ils sont revenus tous les deux de cette journée avec le même genou égratigné (sol antidérapant hyper râpant) et pour les deux cette petite blessure a sonné l’heure du départ! Nous sommes rentrés par le même bus, à la même heure….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s