Merci la génétique…😉

Lors de d’une fête de famille (famille, côté maternel bien sur cf article précédent 😉….)le weekend dernier, j’ai fait la rencontre d’un petit garçon, fils de ma cousine.

Il se trouve que ce petit garçon a une particularité, un eczéma géant, le visage et  le cou sont très marqués. Sur le coup de loin je me suis dit qu’il avait peut-être la varicelle mais à y voir de plus près j’ai bien vu que c’était pas ça. Et puis mon oncle, son grand-père qui a vu que je le regardais m’a demandé « ça te rappelle quelque chose ? » ben oui en effet…

Petite j’étais pareille. Au point où l’un de mes premiers souvenirs d’école c’est le regard dégouté des autres enfants, le refus pour certains de me donner la main pour se ranger deux par deux…ce que je comprends d’ailleurs… quand on est enfant, on ne sait pas ….

Aujourd’hui mon eczéma est quasi transparent pour les autres, je le maitrise au mieux et depuis les 6 mois de mon fils nous essayons de maitriser pour lui aussi….

Comme me l’ont dit plusieurs dermatos « votre eczéma ne partira pas, c’est génétique, mais vous pouvez essayer de le maîtriser en évitant tout facteur irritant, déclenchant, allergisant… » et cette maîtrise passe essentiellement par l’hydratation.

Mon oncle m’a demandé d’échanger avec ma cousine sur le sujet, en tant qu’experte… 😉 et je me suis rendue compte que malgré l’espace que ça occupe chez moi, bizarrement j’en ai jamais parlé ici…

Dès le lundi, un mail, je mettais par écrit pour ma cousine et surtout pour son fils les choses qui m’ont sauvés…et je me suis dit que ça pouvait avoir sa place ici aussi….

Mon fils a eu ses premiers soucis de ce coté là vers 6 mois et je suis obligée pour lui de prendre des précautions particulières choix des savons, hydratation, parfois médication…

Nous avons rencontrés à ce sujet dermato, généraliste, allergologue. Pour lui pas d’allergies.

A six mois la dermato m’avait dit qu’il pouvait y avoir eu un choc déclenchant, et nous avions pensé qu’il y avait peut-être un lien avec la douleur de l’arrivée des premières dents.

Hydratation maximum pour la maitrise, en cas de crise par contre, de poussée que je n’aurais pas réussie à maîtriser la cicatrisation va se faire grâce à une pommade à base de cortisone Locatop ou encore à une pommade qui n’est pas prévue  pour ça je crois mais qui marche très bien : la Cétavlon.

 

 

Mon fils a essayer de prendre de nombreux traitement homéopathique qui n’ont pas eu d’effet, il a pris par contre de l’aerius, un antihistaminique qui a permis  de lui éviter les démangeaisons et ça a pu contribuer à la cicatrisation si besoin.

Et en dehors donc des éventuelles crises, poussées d eczema ou psoriasis, et bien on hydrate on hydrate et on hydrate encore :

Douche avec Bioderma ou huilante Laroche Posay

20180307_223822.jpg

2 crèmages par jour, c’est contraignant mais il faut s y tenir, un le matin, un le soir avec au choix :

Avène, Baume bioderma, Nivéa ou encore weleda amande douce….Pour hydrater elles sont bien mais en cas de grosse crise pas forcémént…

20180307_224049.jpg

 

 

A bientôt !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s