Dans la vie c’est toujours un mal pour un bien….

C’est sur cette phrase prononcé par ma coiffeuse que j’ai quitté le salon  hier en fin d’après-midi.

Selon Coco Chanel « une femme qui change de coupe de cheveux est une femme qui s’apprête à changer de vie »

Ce weekend est un peu particulier. Depuis plus d’un mois et demi, je passe mes tous mes samedis à Rouen au chevet de mon grand-père parfois à l’hopital, parfois chez lui….Il est maintenant hospitalisé  définitivement chez lui(je pense), sa chambre est tellement médicalisée qu’à notre dernière visite il a dit à ma fille « oh ben c’est pas de chance, chaque fois que tu viens je suis à l’hopital » Mon grand-père prend tellement de médoc que ses propos sont parfois délirant, il sait plus trop où il est…. Mon grand-père est décidément un homme extraordinaire mais je ne vous ferai pas le récit de ce mois et demi passé (pourtant riche en émotions)

Bref je reprends, ce weekend est un peu particulier parce que depuis des semaines je passe tous mes samedis à Rouen parfois sans mes enfants et sans mon mari. Ce weekend je ne suis pas partie en Normandie, une grand-mère en Bretagne ne nous a pas vu depuis 6 mois, nous partons la semaine prochaine et je dois m’occuper un peu de la préparation de nos valises.

Il y a une semaine, pour la première fois, avant de partir, j’ai pris la main de mon grand-père, et il s’est passé un « moment »…ma grand-mère disait « papi lâche lui la main elle doit partir » , mais aucun de nous deux ne lâchait la main de l’autre…mon mari et ma grand-mère était derrière moi, pour la première fois je n’ai pas su retenir mes larmes, sa souffrance, sa maigreur, une main qui me serre et qui semble me dire à dieu, je lui ai dit deux fois « je t’aime fort papi », je ne lui avais jamais dit , il m’a regardé et il m’a sourit et je suis partie.

On se dit tellement pas ces choses là…. j’ai ressentie dès le lendemain un sentiment bizarre, une sorte de gêne de m’être laissée aller comme ça….aucun regret, aucun,  mais une gêne….

Ce weekend, je suis restée chez moi, je me suis dit que j’allais prendre le temps de faire des choses un peu avec mes enfants, mon fils me harcèle depuis des semaines pour qu’on fasse des cookies, une recette qu’il a eu à l’école. J’ai du linge en retard, il faut que je m’en occupe…il y a longtemps que je n’ai pas écrit sur mon blog…ça me fait du bien d’écrire ici…

Mais hier matin j’ai commencé ma journée d’une drôle de façon, j’ai pris ma douche, et puis en me séchant les cheveux, je me suis regardée, je me suis trouvée hyper mal coiffé. J’ai décidé de me couper les cheveux…j’ai coupé d’un côté et puis un peu partout, une petite voix me disait pourtant que c’était pas une bonne idée…mais j’ai coupé encore et encore n’importe comment et j’avais beau voir que c’était la catastrophe, j’en avais un peu rien à foutre….n’étant pas tout à fait déraisonnable, j’ai su m’arrêter avant que ce ne soit pas « rattrapable », je suis sortie de la salle de bain, mon mari m’a regardé et m’a dit « bon ben cet après midi, je te dépose chez le coiffeur…. »

Je suis allée dans une enseigne Jean Louis David pour ne pas les citer et je suis tombée sur une coiffeuse super sympa. Pendant qu’elle me coupait les cheveux elle m’expliquait qu’elle était un peu artiste, qu’elle aimait pas trop se sentir prisonnière d’un cadre, d’horaires …. vu ce que j’avais fait à mes cheveux, je me suis dit qu’avec elle j’étais bien tombée… Je suis arrivée un peu mal à l’aise (mais pas tant que ça)….elle m’a dit bon ben on va voir ça ensemble, on va voir ce qu’on peut faire…je me retrouve avec un carré très court, elle m’a demandé ce que j’en pensais, je lui ai dit « ben au final c’ést un mal pour un bien » elle m’a dit dans la vie c’est toujours comme ça, c’est toujours un mal pour un bien…

A méditer….ou pas….

Ce matin on a fait nos cookies, le weekend passe vite…..comme d’hab j’aurais pas le temps de faire tout ce que je voudrais faire….

Un autre article suivra peut-être dans la catégorie « cuisiniers du dimanche » , la recette de nos cookies !

A bientôt

image-8732.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s