16 ans avec lui

16 ans ….

On a tous nos petits truc à nous….ce que je fais très souvent moi, je prends une « photo mentale » d’un instant de ma vie et je me demande ce que j’aurais pu penser si on m’avait montrer cette photo quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années avant. J ‘ai pris une photo récemment entourée de gens masqués dans mon supermarché habituel, et j’ai imaginé ce que j’aurais pu penser il ya quelques mois quand la situation était normal, j’aurais pensé à mon avis à un incident chimique, une pollution de l’air…j’aurais jamais pensé à un virus c’est sur…

Et parfois je prends des photos de ma vie actuelle que je me présente quand j’avais 21 ans, il y a 16 ans….c’est mon petit jeu à moi….

Il y a 16 ans j’ai failli mourir d’une pneumonie.  Il y a environ 17 ans, j’étais tombée un peu dans l’anorexie, je me souviens de ce moment précis ou j’ai décidé de priver mon corps de nourriture, ce jour la j’avais fais une nuit blanche comme pour punir, comme pour reprendre le contrôle d’un corps paralysé par la peur qui m’avait fait défaut, qui m’avait trahi,comme pour lui dire ça suffit, maintenant c’est moi qui décide ! A force mon corps s’est affaibli, je l’ai nourri de café et de nicotine et j’ai chopé un truc grave. Finalement la pneumonie m’a fait prendre conscience que je devais prendre soin de moi, que je devais arrêté mes conneries et c’est prête à croquer la vie à pleine dent que j’ai rencontré mon mari.

Je me demande ce que j’aurais pensé …une photo de famille dans une ville inconnue, des enfants de 7 ans, j’ai voulu très vite avoir des enfants pourtant…ils ont l’air d’avoir à peu près le même âge….

16 ans plus tard mon couple ne ressemble pas tout à fait à ce que j’aurais voulu et il est très différent de ce qu’il a pu être …je dirai pas passionnel parce qu’il y a dans la passion quelque chose d’un peu malsain selon moi mais disons le quand même passionnel, fusionnel…les années, les problèmes quotidien, la routine, les deuils, nos défauts …on a faillit divorcer et on l’a pas fait…mon mari ne me dit plus qu’il m’aime depuis longtemps, y a plus que mes enfants qui me disent que je suis belle, je me suis habituée à dormir de mon coté du lit dans une solitude qui me faisait mal au ventre au début, une détresse affective…je m’y suis résignée, je m’y suis habituée. Depuis un bon moment on passe des moments agréables en famille, y a plus de disputes, y a plus de cris, on est un peu des amis qui dorment dans le même lit…

Parfois je rêve de bras autour de moi, je rêve qu’on m’aime à nouveau et puis je pense à autre chose…

Je ne suis pas malheureuse mais je me demande quand même ce que j’aurais pensé si il y a 16 ans on m’avait montré quelques uns de ces clichés

Cas contact

Mes enfant ont repris le chemin de l’école lundi . A la maison depuis le 16 mars je me suis dit que ça leur ferait le plus grand bien de revoir les copains, la maîtresse…de boucler la boucle et de finir leur année de cp… je suis toujours à la maison en télétravail mais le gouvernement a décidé d’une reprise obligatoire, mes enfants mourraient d’envie de reprendre, dans l’appartement ils tournent comme des lions en cage, il fait beau, ils s’ennuient…je rêvais de pouvoir travailler plus sereinement, de pouvoir uniquement me concentrer sur mon travail 15 jours avant mes vacances….bref ils ont repris…

Ils ont repris deux jours seulement et mercredi j’ai reçu un message de l’enseignante de ma fille m’informant qu’il y avait un cas covid confirmé dans la classe. L’école est fermée….Ma fille est un cas contact, j’ai été appelé par la sécurité sociale, elle doit respectée une quatorzaine de confinement  et nous devons lui faire passer un test rhinopharingé le 30 juin.

Si le test est négatif le 30, elle devra tout de même respecter la quatorzaine jusqu’au bout mais elle pourra sortir dehors avec un masque.

S’il est positif, nous serons alors tous confinés…et asymptomatiques dans le meilleur des cas

Pour le moment ma fille n’a pas de symptomes, nous avons annulé nos vacances parce que notre départ était prévu le 4 juillet. J’ai pensé que c’était pas un bon calcul du gouvernement parce que si la raison de cette reprise avait uniquement un objectif économique c’est certain, je pense qu’on ne sera pas les seuls dans ce cas et à devoir annuler nos vacances.( vacances près de la mer dont on se faisait une joie au passage après 3 / 4 mois à dans l’appartement école à la maison, télétravail)

J’appréhende énormément le test pour ma fille. Bizarrement je m’inquiète plus du test que du résultat, parce que j’ai le présentement que le test sera négatif mais je trompe peut être, en ce moment mon instinct me joue des tours…ou plutôt je n’ai pas suffisamment écouté mon instinct

Ma fille a fait de nombreuses angines et chaque fois elle devait subir un test avec un grand coton tige dans la gorge pour savoir si l’angine était bactérienne (antibio) ou virale, le dernier prélèvement c’est très très mal passé, ma fille a refusé, deux médecins avaient tenté de la tenir et lui faire passer le test de force- elle avait eu plusieurs traitement antibiotiques et leur crainte était que l’angine ne soit pas bactérienne, de lui donner un traitement inutile et qu’à force elle devienne résistante à l’antibiotique. Je peux le comprendre, au fond c’était pour son bien mais elle s’est tellement débattu  qu’ils avait du se résigner.  Pour elle et pour moi ça a été traumatisant. j’ai peur qu’elle refuse le test dans le nez, on en a parlé, en théorie elle est d’accord, j’ai parlé de mes craintes au labo, que ce passe t-il si elle refuse ? Elle doit passer ce test …Et puis elle ne sera pas accepté en collectivité sans test négatif.

Voilà voilà…..

Ma fille qui danse

wp-159093452463970784019.jpg

Ma fille qui danse pendant que je travaille….

Je suis en télétravail depuis 1 mois. Quand on m’a dit le 16 mars que les écoles allaient fermées j’avais refusé le télétravail au départ,je ne voyais pas comment je pouvais assurer la continuité scolaire et travailler en même temps, et puis la situation s’installant dans la durée, j’ ai repris le travail à domicile. Je ne regrette pas ce temps de refus que j’ai consacré à mes enfants dans un joyeux bazar studieux, transformant parfois le salon en terrain de jeu, en salle de danse, de sport, en salle de classe…

Je commence à travailler tôt, à 7h30. On prend une pose dej rapide avec mes jeunes collègues, qui viennent parfois jeter un oeil, pour savoir si j’avance bien, je prépare les repas la veille, et puis je termine tôt dans l’après midi pour commencer l’école. Les journées sont longues….

Le matin j’essaie de leur faire faire de petites choses en autonomie, après ils font ce qu’ils veulent avant de travailler à leur tour, ils regardent la télé, jouent, dessinent,dansent….Quand ma fille se plaint qu’elle s’ennuie, je lui rappelle sa chance d’avoir avec elle un partenaire de jeu de son age, ayant quasi les mêmes centres d’intérêt…

Mes activités sont totalement adaptées au télétravail, je bosse à Paris normalement, je suis très contente et soulagée de ne pas avoir à  reprendre les transports en commun.

J ai passé mon entretien annuel d’évaluation en visio, avec ma fille collée à mon bras essayant de se voir dans l’écran…on vit des choses tellement bizarres…

Les enfants n’ont pas repris l’école, un peu par choix si on peut parler de choix….je trouvais que les conditions n’étaient pas du tout idéales, les classes sont défaites, les enfants ne reprennent pas avec leurs instits ni avec les élèves de leur classe,  ils reprennent par groupe de 10 élèves, une semaine sur deux, 10 élèves de tous niveaux….L’enseignante de ma fille que j’avais eu au téléphone avant la reprise m’a dit  » je ne devrais pas vous dire ça en tant qu’enseignante mais je vous conseille de ne pas la remettre à l’école, il ne faut pas imaginer que les enfants travailleront mieux à l’école vu les conditions…. » bon….de toute façon à l’école il n y a pas de place pour tout le monde et je travaille à la maison…

Mes enfants sont impatients de revoir du monde, toute notre famille se situe en Normandie et en Bretagne, à plus de 100 km….La vie va reprendre petit à petit son cours…

Avec le recul on se pose des questions….est ce qu’on l’aurait eu sans le savoir???…4 semaines avant le confinement environ mes enfants avaient été malades, et il y avait eu une épidémie de grippe assez brutale à l’école, les enfants tombaient malades les uns après les autres pour laisser des classes parfois à moitié remplie. Pour mon fils ça avait été plus difficile, j’ai vu 3 médecins sur 10 jours, il avait fait beaucoup de fièvre avec à la fois des symptômes qui faisaient pensé à une grippe et à la fois à une gastro, il a eu des maux de ventre pendant 3 semaines , puis une toux importante. Ma fille aussi mais n’a pas eu les symptômes de la gastro. Dans la foulée j’ai été un peu enrhumée et surtout j’avais eu une migraine sur plusieurs jours, une migraine si puissante que j’en avais vomis sur le quai du rer ….deux jours avant le confinement…

Après coup on se dit que c’était peut être ça mais peut-être pas….on restera dans le flou

Depuis le 16 mars je me suis assidûment mise au vélo d’appartement, 45 min par jour au début et depuis la reprise du travail,  seulement le weekend. Nous nous sommes initiés au yoga, à la zumba avec des vidéos youtube, j’ai appris à jouer aux cartes pokemon le plus sérieusement du monde car c’est hyper compliqué, j’ai lui plusieurs fois les règles, j’ai regardé des vidéos…. et j’ai ensuite appris les règles à mes enfants. Les enfants collectionnent les cartes, mon fils me harcelait pour que je joue avec lui, avec des règles qu’il avait inventé et qu’il mettait à jour au fil des parties faisant de lui le grand gagnant de chaque partie. J’ai donc accepté de jouer selon les vraies règles ….

Cet été nous avions réservé dès le mois de janvier un vol pour Tenerife, nous avons pu modifier la destination et nous bifurquons sur Bastia. Au moins les billets ne sont pas perdus et je ne connais pas la Corse….j’ai hâte après tout ce temps enfermés dans notre appartement…

A bientôt!

Et puis cette parenthèse inattendue

Je repense à une conversation avec une de mes collègues au sujet de quelque chose qu’on avait remis et remis à plus tard et dont on se disait on aurait dû faire ça en janvier comme c’était prévu, je lui ai répondu « mais comment on aurait pu imaginer qu’un virus venant de Chine envahirait le monde, on se croirait dans un film de science-fiction… »

Rien d’original dans ce que je vais dire mais je n’imaginais pas en septembre à la rentrée de CP des jumeaux que je participerai aussi activement à leur scolarité….la situation n’est pas idéale, loin de là mais je mentirai si je disais que je ne retire pas un peu de satisfaction à être avec mes loulous, à faire une petite pause…Je ne travaille pas 60 h par semaine…comparé à d’autre j’ai la chance de pouvoir passer beaucoup de temps déjà en temps normal avec mes enfants…mais souvent je ne suis pas à la maison avant 18h, je pars le matin un peu avant 7h30…on est toujours dans la course…une parenthèse inattendue, que j’apprécie par certains côtés mais qu’on refermera sans nostalgie

Quand on voit ce qu’il se passe dans le monde je mesure forcément la chance d’être dans un pays où les salariés , ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les catégories professionnelles, sont encore plutôt bien protégées par le système social en place. C’est ce qui me permet d’être plutôt sereine pendant cette période

Les vacances n’ont pas été très agréables… tous les 3 enfermés dans l’appartement, nous avons tous les 3 fait une sorte de rhino pharyngite, pas de fièvre mais une toux assez importante qui m’a fait psychoter au début et que ma fille traine encore un peu.

L’école a repris pour nous, les professeurs se sont organisés pendant les vacances pour parfaire les outils qui nous permettent de poursuivre la scolarité des enfants au mieux, des leçons, des exercices qu’on peut retrouver sur un padlet, je ne connaissais pas avant… ça se présente comme ça

dsc_108713869360.jpg

Je suis contente que mon mari travaille et qu’il ne soit pas en confinement avec nous ce n’est peut-être pas très sympa à dire comme ça, je lui ai dit à lui ce weekend et ça l’a fait rire… je crois que ça aurait été difficile, on est vraiment trop différent …bon, on aurait fait avec s’il avait fallu, comme tout le monde…et puis comme il continu de travailler, on se lève toujours assez tôt, on se couche pas trop tard, encore une fois on garde le rythme et ça me parait important…

Ce que je retiendrai de cette période …

Pour les points positifs, je ne me sens pas en danger financièrement, je ne peux pas le nier. Pour notre part, ce qui s’est organisé pour l’enseignement à distance est parfait.

Pour les points négatifs, naïvement, je pensais qu’on pouvait faire confiance un minimum à ceux qui gouvernent, on est dans une démocratie, je n’ai pas voté pour le gouvernement en place, on le sait que les politiciens  font toujours des promesses qu’ils ne tiennent pas….mais là …c’est au-dessus de tout ça….je me souviens au tout début de l’arrivée du virus en France, on nous parlait de gestes barrières, et alors qu’on ouvrait les portes avec nos coudes, qu’on se tartinait de gel hydroalcoolique, qu’on stressait dans le RER entassés comme des cons, la porte-parole du gouvernement déclarait que ce n’était qu’un gros rhume….ah oui ? on peut m’expliquer alors pourquoi on fait tout ça… et puis à suivi toutes les incohérences, le début du confinement, les élections municipales maintenues, pour la première fois de ma vie, je ne suis pas allée voter, j’étais vraiment en colère, j’ai refusé de servir les intérêts, encore, de ceux qui sont sensés améliorer notre vie, d’arranger leurs petites affaires. Les mensonges du gouvernement pour justifier toutes les failles …le manque de masques bien sûr en particulier

J’étais déjà déçue par la politique en général, mais ce qui a évolué profondément en moi c’est que je ne crois plus en rien et je pense que dorénavant je vais me concentrer davantage sur l’essentiel et le concret.

Bon voilà voilà …ce petit article a pris également une tournure inattendue, dans quelques années il sera intéressant pour moi, si je retombe dessus de voir quel était mon état d’esprit ….mon impuissance aussi, cette sensation d’être un pion comme un autre…

A bientôt

Deuxième semaine de confinement

 

Le confinement se passe plutôt bien pour les enfants et moi.

Mon mari travaille bien que l’activité de son entreprise ne soit pas indispensable,  certains de ses collègues ont néanmoins été mis au chômage technique.

Je ne peux pas dire que j’apprécie tellement mes nouvelles fonctions mais j’ai pu constater que j’avais bien endossé le rôle d’instit de substitution quand mes enfants ont commencé à lever le doigt pour parler sur les horaires d’école à la maison. J’ai quand même une certaine satisfaction quand je vois que ça marche, qu’ils comprennent ce que je leur explique, qu’il y a une progression…

Au fur et à mesure de la semaine dernière nous avons trouvé notre rythme, un emploi du temps.

Nous avons ajouté à notre journée le programme réservé au cp sur France 4 tous les jours de 9h à 10h et l’émission c’est toujours pas sorcier de 13h30 à 14h, hier un sujet sur les abeilles et aujourd’hui les pyramides, les enfants se sont montrés très intéressés.

La liste des programmes éducatifs et leurs horaires sur France 4 du lundi et vendredi :

9h-10h : cours pour CP et CE1

10h-11h30 : programmes ludo-éducatifs (ABC… Dino. Voici Timmy, Apprends avec Timmy…)

13h : Les grandes grandes vacances

13h30 : C’est toujours pas sorcier

14h-15h : cours pour les collégiens

15h-16h : cours pour les lycéens

16h-16h40 : La maison Lumni

Les émissions sont proposées en replay sur Lumni.fr et France.TV

 

Le Programme réservé au cp se décompose en deux parties 9h00 à 9h30 le français avec de la lecture, découverte d’un son et dictée et de 9h30 à 10h les maths.

Ensuite on poursuit avec notre séance de sport ou yoga avec des vidéos que je trouve sur youtube 30 min- dans la semaine j’ai également installé dans tout l’appart un parcours motricité Sauts à cloche pieds, slalom autour de bouteilles d’eau , passer dessus dessous les chaises, ramper  sous le balai fixé aux extrémités , galipette sur le canapé, c’était un beau bazar organisé…

De 10h30 à 11 h on fait une pause. Les enfants font ce qu’ils veulent moi j’appelle ma grand-mère, 83 ans, qui est seule et confinée  depuis 3 semaines. C’est un oncle qui va lui faire ses courses, il n’entre pas dans la maison, il lui dépose ses courses dans la véranda. Nous sommes plusieurs à l’appeler tous les jours pour lui faire un peu de compagnie….

Aux alentours de 11 h  on reprend, lecture avec l’un pendant que l’autre s’exerce à l’écriture + exercices de maths en autonomie

12h /12h30 pause jusqu’à 13h30

13h30 – 14h reprise avec l’émission c’est pas sorcier

14h00 – 15h00 différents exercices envoyés par mail par les maîtresses

 

Un planning bien chargé et des activités variées. J’ai reçu également un mail avec des liens d’une intervenante qui vient tous les lundis à l’école pour la chorale, un morceau de musique à écouter à commenter, des chansons à réviser…

L’ennuis pour l’instant ne fait pas partie de notre confinement. Ce qui manque un peu pour moi en dehors d’être privée de sortie, c’est un peu de solitude et un peu de calme, j’apprécie puissance 100 les 30 minutes que je m’accorde dans la salle de bain, mes seuls moments toute seule.

De temps en temps j’ai des pensées qui m’angoissent un peu, et si on l’attrapait et si mon mari et moi on était malades tous les deux, gravement malades, si on devait être hospitalisés, qui s’occuperait de mes enfants ? personne ne voudrait les prendre…. alors j’essaie de pas trop penser…

A bientôt !

 

 

Cause coronavirus…

Comme une grande majorité de parents je suis à la maison avec les enfants pour une durée illimitée à cause du Coronavirus. Depuis ce matin je me demande comment il est possible qu’on vive un truc pareil…il faut faire avec…

Quand j’ai appris la fermeture des écoles jeudi j’ai été un peu sous le choc et en même temps je m y attendait car l’une de mes chefs qui habite dans l’oise et dont les enfants sont scolarisés était déjà dans cette situation depuis deux semaines.

Depuis jeudi j’explique aux enfants qu’à partir de lundi ils n’iront pas à l’école qu’on allait rester à la maison mais que ce ne sont pas des vacances….Depuis jeudi je me dit qu’il faut que je m’organise pour avoir le temps d’être hyper dispo pour les enfants que ce ne soit pas invivable….

Hier j’ai fait les courses pour la semaine, j’ai racheté une trottinette aux enfants pour qu’ils puissent si les conditions s’y prête se défouler un peu en bas de l’immeuble puisque le parc est proscrit. Comme il va faire plutôt beau cette semaine j’ai ré installer la petite table sur la terrasse (enfin c’est un balcon mais un très grand balcon) , on prendra peut-être le goûter dehors on y fera peut-être quelques jeux de société histoire de prendre l’air.

L’école nous a donné le lien du CNED pour l’école à la maison, la maîtresse de ma fille nous a donné dans l’urgence quelques consignes des imprimés, des choses à réviser, la maîtresse de  mon fils ne nous a rien donner.

Je me suis préparer à endosser mon rôle de substitut d’enseignante, alors j’ai préparé aujourd’hui tout ce qu’on va faire demain, les exercices, les révisions, les temps de pause…CNED révisions, promenade à distance des autres, télé, jeux…

J’ai trouvé des vidéos sur youtube d’exercices de yoga avec les enfants… demain une petite séance de 15 min je me dis que ça peut être sympa en plus du reste…

J’organise parce que les enfants s’ennuient vite, quand ils s’ennuient ça devient compliqué.. ils crient, ils se chamaillent….j’essaie de reprendre le contrôle d’une situation qui m’échappe un peu…

Et vous comment envisagez vous cette drôle de période ?

Bon courage à tous et toutes, prenez soin de vous et des autres!

Mistigris

Un rêve un peu bizarre cette nuit, on était couché dans un lit avec mon mari on discutait et tout à coup on sentait quelque chose bouger, bondir sous mon oreiller. Je sens quelque chose qui vient se blottir dans mon cou et ronronnner. Je lui dit que ce sont des chatons. On allume la lumière et ce ne sont pas des chatons mais des bébés. Dans mes rêves les nourrissons sont toujours représentés au départ comme des chatons (je pense que c est parce que dans l enfance j ai vécu avec plusieurs chats et que j avais pour eux un attachement presque maternelle) Il y a quatre bébé en couche culotte dont 3 sont métisses et le dernier beaucoup plus petit que les autres et blanc. Au réveil je me suis dit que dans les portés de chats auxquels j ai pu assister il y avait toujours un petit chatons plus fragile que les autres. Et souvent au milieu des chats d une même portée un petit chat roux ou gris un peu différent des autres. Avec mon mari, nous découvrons donc 4 nourrissons en couches culotte, d autres membres de ma famille sont dans la maison aussi je leur montre les bébés, je me demande comment on va faire pour s occuper de tous ces nouveaux nés. Je vois mon mari s habiller en me disant qu il doit partir au boulot, qu il pourra pas s en occuper, je lui dit que moi aussi je dois aller travailler mais il semble ne pas y prêter attention et s en va… Mon rêve s achève ainsi… J adore faire ce genre de rêve que je décortique au réveil….à l origine certainement : La veille un repas de famille chez ma belle mère à Brest, une cousine de mon mari enceinte, un ensemble de sentiments, de circonstances …

La première semaine des vacances scolaires s acheve, je reprends lundi mais après une semaine de vacances dans la tempête je rêve avec impatience de nos prochaines vacances….nous avons profité du mauvais temps pour passer des moments en famille autour de jeux de société, le monopoly junior, Labyrinthe…. Nous avons révisé un peu tous les jours les leçons des enfants comme conseillé par les maîtresses. Bien que l enseignante de mon fils n est rien remarqué j ai l impression qu il est dyslexique. Dans tous les domaines d apprentissage il a toujours eu des facilités mais pour la lecture il a beaucoup de mal et il n arrive pas à retenir certains sons, il confond par exemple les « b » et les « d »… Je lui ai dit de penser à un bidon, pour le b qui va vers l avant et au dos pour le d qui est derrière…. Ça l aide un peu. Je vois bien que c est pas juste un problème de temps ou d entraînement….À l école pour mes deux loulous ça se passe plutôt bien. Il ressort pour les deux qu ils seraient doués en maths. La maîtresse de mon fils m a dit que c était un enfant attachant et ça m a fait super plaisir…je n’ai pas eu l’occasion encore de rencontrer la maîtresse de ma fille mais j ai eu des observations écrites positives. Je compte prendre rendez-vous très rapidement chez un orthophoniste pour voir ce qu il en est de cet éventuel problème de dyslexie… À bientôt 😊😊😊