Je ne vous ai pas encore raconté….

Le cirque bouglionne, le cirque d’hiver à Paris qui au passage est très beau !

20171206_141516.jpg

 

 

C’était un challenge pour moi cette sortie….

Spectacle en début d’après-midi, départ le matin, bus, rer, métro, resto, métro attente d’une quarantaine de minutes, 2h de spectacle dont un entracte de 20 min, petit cadeau à récupérer, re métro rer bus….

Le challenge avec mes deux loulous de 4 ans c’était de gérer leurs impatiences, de ne pas nous disperser…..Challenge dans l’ensemble plutôt réussi…..

Je vous la fait courte …..le trajet aller s’est très bien passé, le resto aussi, le spectacle à plutôt enchanté mes enfants mais 2 heures c’était un peu long, j’ai senti que ça devenait difficile la dernière demi-heure, ils ne tenaient plus assis….quand est ce qu’on part ????…..toutes les 2-3 minutes….

Et puis le trajet retour….dans le rer ma fille a été particulièrement pénible, elle refuse de s’assoir, crie, donne des coups dans mon sac, des coups de pieds à son frère…. je l’avertie plusieurs fois et puis la sanction tombe, vous avez eu des cadeaux, en arrivant ton frère pourra les ouvrir, tu seras punie dans ta chambre et tu ouvriras tes cadeaux plus tard quand je l’aurais décidé….je suis un peu gênée de tout ses regards sur nous,  et de ma fille qui me répond « certainement pas ! hors de question…. » et qui continue ses « petites bêtises » que je décide d’ignorer tant que possible. En rentrant bien qu’épuisée moi aussi, par principe, je tiens parole et je met la punition a exécution….

Bon moi le cirque c’est pas ma tasse de thé….je m’y ennuie à mourir ! j’ai quand même apprécié la beauté des lieux…la joie de mes loulous, leurs rires….. rien à voir mais comme au théatre, des placeuses vous places, j’avais été surprise la première fois de voir la placeuse tendre la main pour le pourboire, et bien au cirque d’hiver c’est pareil…la placeuse me dit « n’oubliez pas le service madame, le pourboire… »

Sinon nous avons même pris le temps de faire un petit passage par la place de la république, très belle place….

 

A bientôt !

Publicités

Au revoir Johnny…. ☹

 

Un réveil un peu triste…

Une disparition qui met un peu dans l’ombre celle de Jean d’Ormesson….

Sans être une fan, pour moi et pour de nombreuses personnes, je pense que Johnny c’était un symbole, une partie de notre enfance…..Parmi mes chansons préférées Je te promets, Diego, l’envie,  J oublierai ton nom

Il part avec une vie bien remplie….c’est une page qui se tourne, de mon point de vue en tout cas….

Une chose est sûre je n’oublierai pas son nom….bon vol…

 

Nouky et les Pères Noel – Antoine Blocier

 

Un conte de Noël que j’ai commandé, je ne l’ai pas encore reçu ça ne devrait pas tarder mais j’ai lu un mot sur l’auteur qui m’a paru sympathique, sur l’histoire de cette histoire 😉

Je vous en parle avant de l’avoir lu parce que c’est un conte de Noël, si vous étiez intéressé il serait peut-être intéressant de le recevoir pas trop tard dans le mois de décembre…mais je viendrai alimenter cet article quand je l’aurais lu à mes loulous.

Ils m’ont convaincu, j’ai pioché quelques infos et quelques extraits sur actu.fr et sur le site http://www.editionduboutdelarue.fr/

Tout commence mi-octobre, quand Antoine Blocier reçoit un appel du rédacteur en chef de la revue Vie Nouvelle, bimensuel des retraités de la CGT. « Il me demande si, par hasard, je ne serais pas intéressé pour écrire un conte de Noël, une courte histoire que les lecteurs pourraient lire à leurs petits-enfants », se souvient-il. L’auteur accepte immédiatement et se lance dans son premier conte pour les tout-petits, en prenant comme personnage principal Anouk, sa petite-fille âgée de 4 ans. Ainsi est né Nouky et les Pères Noël.

« Mon épouse le trouvait très sympa et m’a proposé de le rendre joli pour l’offrir à Anouk à Noël. Je me dis qu’il fallait un peu de dessins et de couleur et j’ai suggéré à Mariève Daumal, l’illustratrice des deux précédents romans jeunesse, Maëlys et la 6e 7 et Pas de trafic chez Maëlys, de faire quelques dessins. Elle m’en a proposé cinq. »

Prince de l’autodérision, Antoine Blocier se définit comme un écrivain du dimanche, car c’est surtout ce jour-là que sa vie aux multiples facettes lui laisse un peu de répit pour tâter le stylo.

Militant, élu municipal, fonctionnaire territorial… sont autant de fonctions qui nourrissent sa vision critique du monde. Cela transparaît dans ses écrits. Qu’il s’agisse de polars, de nouvelles ou de pamphlets, tout est prétexte pour traquer les dysfonctionnements du quotidien, pour dénoncer les délires d’un monde d’injustice, de corruption, de consumérisme débridé.

Il se définit comme un révolutionnaire décomplexé.

Autodidacte parfait, très tôt sur le marché du travail, entre deux vols de parapente, il multiplie et accumule expériences sociales, associatives, politiques et professionnelles et finit par devenir un spécialiste incontournable des questions d’enfance, de jeunesse, de culture et de démocratie participative, dont il a fait depuis son métier.

Edition du bout de la rue a publié son dernier polar Rockquiem et réédité Templiers.com. En 2015, Edition du bout de la rue publie Maëlys et la 6e7 qui est le fruit d’un ouvrage collectif réalisé par une classe de 6e du collège de Kervihan en Bretagne. Répartis en groupe de quatre ou cinq élèves, cette classe a travaillé à l’écriture de six nouvelles sous sa férule.

En 2016, la série des Maëlys continue avec Pas de trafic chez Maëlys.

Enfin, pour Noël 2017, il publie un joli conte de Noël : Nouky et les pères Noël.

Ça vous dit ?

Vous le trouverez sur ce site à 8€50 sans frais de port

http://www.editionduboutdelarue.fr/

 

 

 

 

 

Au programme en décembre

Le temps passe tellement vite, mes enfants ont maintenant 4 ans et demi, presque 5 ans, ça me parait fou….Je me suis toujours réjouis de les voir grandir et en même temps je commence à ressentir un soupçon de nostalgie. Ça me fait un peu peur, j’aimerais retenir le temps, un peu, qu’on me laisse m’y faire….Je leur trouve encore une petite bouille de bébé parfois, surtout quand ils dorment, je les revois il y a quatre ans…..La maternité, la petite enfance est difficile par bien des cotés mais c’est aussi et heureusement très agréable, c’est cocooning, c’est tout un univers….

Je me dis que si tout c’était passé normalement on aurait fait un enfant il y a dix ans et puis 2/3 ans plus tard on aurait fait durer le plaisir du baby land avec un petit deuxième, j’ai parfois des envies furtives d’un petit troisième mais ça me passe vite quand même….

Et puis j’ai cette phobie des maladies, la peur de disparaitre avant que mes enfants soient adultes, enfin bref….

Voilà 6 mois tout pile que je retravaille, on a trouvé notre rythme, assez soutenu et c’est aussi une des raisons qui fait qu’on ne voit plus le temps passé. Depuis peu j’ai instauré un rythme plus carré, plus précis…je réussis a passé un peu de temps avec mes enfants le matin,  j’arrive à leur lire une ou deux histoires tous les soirs, un moment super sympa, j’aimerais vraiment leur donner le gout de lire, je pense que ça peut tout changer dans une vie.

J’arrive même  à envisager de les emmener dans la médiathèque de ma ville sans avoir peur qu’ils soient hors de contrôle….un des avantages de les voir grandir.

Mercredi, pour l’arbre de Noel, mon CE m offre une sortie au cirque bouglionne à Paris, on m’offre mon après midi mais j’ai du faire des heures supp pour avoir aussi ma matinée. Ce sera une première. Un premier spectacle de cirque, une première vraie sortie de A à Z, transports, repas sur Paris, spectacle de deux heures, re-transports….une petite appréhension quand même….

Le mois s annonce particulièrement sympa, avec cette première sortie et un petit cadeau de Noel à la clé, une invitation cet après midi pour mes loulous à un anniversaire, un spectacle de Noel offert par la mairie, un marché de Noel organisé par l’école…..un spectacle des enfants organisé par l’école et pour lequel je vais devoir faire à nouveau des heures supp pour y assister…..

Demain j’installe mes décos, mon sapin….

La vie suit son cours…. avec un rythme un peu chaud , je cours tout le temps, je descends souvent hyper juste de chez moi, je commence mes journées avec un petit sprint pour choper mon bus, et je l’a fini en ce moment par un retour de l’école ou on alterne marche et courses, ça fait beaucoup rire et les enfants et ça nous fait gagner du temps, et puis comme ça on ressent pas le froid…. 😉

 

Bon weekend à tous !

 

 

Le weekend se termine sur la perspective d’une meilleure semaine, en meilleure santé, j’ai fini par être un peu malade aussi mais sans fièvre…et tant mieux je supporte mal la fièvre

J’essaie de prendre un meilleur rythme avec les enfants, partir le plus tôt possible mais avoir le temps de passer un peu de temps avec les jumeaux avant de partir. Le soir, détente pour les petits de 18 à 19 h pendant que je prépare le repas, repas à 19 h, douche, histoire, calins, coucher….c’était déjà à peu près ça, mais à peu près justement….et pour leur garantir le plus d’heures de sommeil, un moment de qualité, je rigole plus sur les horaires…on est carré !

J’ai parlé de ma fille avec la directrice du centre de loisirs  qui trouve ma fille tristounette en ce moment et je l’ai remercié de se soucier de son bien être contrairement à ses enseignantes qui ne voient dans ses pleurs qu’un manque de motivation pour se mettre au travail….la directrice du centre m’a dit « vous savez on a réfléchi avec l’équipe, c’est une petite fille qui a besoin de repères et elle est dans une classe où il y a deux maitresses en alternances, elle est dans une classe mixte où il faut jongler avec les moyens et les grands…. »

Je parle beaucoup avec ma fille j’essaie autant que possible de la rassurer et bien sur je ne nie pas qu’elle refuse de travailler mais je pense qu à quatre ans ce n’est pas de fainéantise, je lui demande quand même de se mettre au travail dès que l’instit le lui demande, j’ai un peu peur qu’elle la prenne en grippe….Elle récupère de sa bronchite, elle est moins fatiguée, j’espère que ça va aller mieux…

On a commencé ce weekend les premiers achats de Noel pour les enfants, j’ai envie de décorer la maison pour apporter un peu de gaité, de chaleur …si je m’écoutais le sapin serait déjà en place mais j’attends quand même début décembre….on part il fait nuit… on rentre il fait nuit, l’hiver va être long….

J’écoute en boucle Ben Mazué dans le rer (ça tranche avec l’ambiance des transports) un album qui me parle….en ce moment particulièrement la chanson « j’attends » un petit bijou selon moi…mes enfants eux adorent les kids «Mama Africa » mon mari les motive en musique pour l’école le matin

Bonne semaine à tous 😉

Partie remise…

Nous avons finalement du mettre une croix sur notre journée à deux.

 Mes enfants se sont relayés dans la maladie la semaine dernière. Ça a été très dur….ma fille a fait une bronchite asthmatiforme, je vous en parlais,mais je dirais qu’elle a été malade normalement….c’est monté crescendo d’abord un peu enrhumée, puis arrivée de la fièvre mais pas plus de 39 ° une grosse fatigue, perte d’appétit toux, mais rien de trop effrayant….

 Mon fils a suivi en nous a filant des sueurs froides….il s’est réveillé le mardi soir (alors qu’au coucher tout semblait aller bien ) vers 22h30 en PANIQUE en respirant très bruyamment comme si l’air ne passait plus, il étirait son cou il avait une toux rauque…une toux que je reconnais maintenant très bien,  une toux rauque de laryngite. Il avait l’air de manquer d’air et en théorie je savais ce qu’il fallait lui donner , des gouttes de célestène (cortisone).

Lors des précédentes laryngites mon médecin m’en avait prescrit, « si jamais il rencontrait des problèmes pour respirer, vous verrez c’est impressionnant, s’il se réveil la nuit et que vous avez l’impression qu’il manque d’air vous lui donnerez le Célestène » j’en avais jamais eu besoin mais j’ai tout suite compris de quoi il s’agissait….après, même si j’avais l’impression de savoir,  donner de la cortisone sans diagnostique médical…. j’ai pas osé mais à 23 h j’ai appelé sos médecin, et obtenu un rdv dans les 20 minutes qui suivaient dans un cabinet sos médecin ou il faut se déplacer. Verdict : laryngite et une dose de célestène donné sur place.

Une température qui a eu bien du mal à descendre et qui est montée jusqu’à 40.5°…Peur, stress, fatigue….

En ce moment je culpabilise beaucoup, je culpabilise de partir trop tôt, de rentrer trop tard, ma fille n’aime pas l’école, tous les jours elle pleure parce qu’elle ne veut pas y aller, j’ai rencontré son enseignante, elle m’a dit que tous les jours elle pleure et me réclame mais selon elle ce serait uniquement un refus de se mettre au travail , peut-être que c’est vrai, peut-être pas….son enseignante m’a parue froide, lassée, limite en colère….rien de très rassurant. J’ai exprimé mon opinion….je pense que c’est difficile pour elle, elle est encore petite, je ne voulais pas qu’elle soit séparée de son frère, l’année dernière il n’y avait pas de problème, j’ai repris le travail récemment….. l’enseignante s’est renseignée « de toute façon, votre fils va très bien lui, il s’épanouie, votre fille doit s y faire et puis elle a des copines, elle va bien»…un mur…je comprends ma fille….je n’aime pas cette personne non plus….heureusement elle se plait au centre aéré encadrée par un personnel bienveillant….

En attendant c’est vrai mon fils aime l’école, il essai de gagner des   images de dinosaure en étant sage et il y parvient, il s’épanouie c’est vrai et c’est un soulagement , j’ espère que ma fille pourra en faire autant….l’année prochaine peut-être…. :-/

Cette semaine ils vont mieux niveau santé on va essayer de les garder en forme….

A bientôt !

Bronchite asthmatiforme – 1ère

Ma fille attaque dur la saison, les 1ers froids….nous ne sommes pas encore en hiver mais on s y croirait je n’ai pas repris le travail finalement hier  matin ….je reprendrais jeudi, une bronchite asthmatiforme, c’est la première fois. Depuis septembre nous avions déjà eu une otite et une gastro pour ma poulette….

Je suis un peu stressée de m’absenter encore au travail, mais hier l’évidence était là, ma fille ne pouvait à aller à l’école….je sors néanmoins d’une semaine de vacances, je suis encore toute jeune dans l’entreprise, cette semaine je ne travaillerai que jeudi…. j’ai demandé à mon mari de faire l’effort si par malheur mon fils devait être malade aussi de bien vouloir rester à la maison à son tour.

A quatre ans de nombreux enfants se sont déjà fait administrer de la ventoline, ici ce sera une première.

Les vacances avec mes deux loulous se sont révélées plutôt positives, deux enfants dynamiques mais un peu plus raisonnables qu’avant, un peu plus « gérables » en sortie, deux enfants avec du caractères. Ce sont mes enfants alors je ne suis forcément pas d’une grande objectivité mais je les trouve intelligents, un peu atypiques parfois, ils me surprennent souvent.

Vendredi je ne travaille pas, mon mari non plus, nous nous étions réservé cette journée mais nous n’osons pas trop prévoir, ni trop nous projeter… mon fils à la forme pour l’instant mais bon….on verra

Une petite anecdote, ça part un peu dans tous les sens cet article…lol ma fille dort à coté de moi dans le canapé….je fais au plus vite 😉

Je ne sais pas pour vous mais la collectivité, l’école n’amène pas toujours que du positif et quelques petits gros mots font leur apparition de temps en temps, dans la bouche de mes enfants, je recadre assez vite les choses en leur expliquant qu’ils ne doivent pas prononcer ce mot, que c’est un « gros mot » et maintenant qu’ils le connaissent, qu’ils savent que c’est un mot interdit, s’il est à nouveau prononcé alors ils seront punis. Et récemment il n’ y a pas que des mot qui ont fait leur apparition mais aussi un geste, la première fois que j’ai vu le doigt discrètement levé de ma fille, je me suis dit que ça ne pouvait  pas être ça…..(ce geste je peux vous l’assurer ne peut avoir été appris qu’à l’école) et puis la répétition de ce geste a levé le doute…. J’explique le gros mot….

De temps l’un de mes enfants vient me voir en me disant « maman , mon frère, ma sœur,a levé le grand doigt »….magnifique….. :-/ bref…la guerre aux gros mots donc…

Et ce weekend je rangeais l’appartement, j’ai jeté quelques dessins de mes enfants qui trainaient, parce que si je devais les garder tous je m’en sortirais pas….on en choisi quelques un à garder de temps en temps….

Et ce weekend donc mon fils voit dans la poubelle un dessin qu’il avait fait et il est visiblement très déçu de voir que son dessin a été jeté à la poubelle (mère indigne…), je lui explique que lui et sa sœur dessinent beaucoup, y a plus de place sur le frigo….on ne peut pas garder tous les dessins….(ou très souvent encore, je devrais plutôt dire gribouillages) Mon fils me dit bon d’accord….je vais t’en faire un autre…ok….

Il s’installe et méticuleusement il dessine quelque chose qui ressemble selon moi à un éventail, mais il insiste c’est un épouvantail, un soleil, un triangle et un petit truc…sur le côté je vois pas bien…tu vois maman ici je t’ai dessiné un grand doigt…..

Ok…..effectivement maintenant que tu me le dis….c’est bien un grand doigt….

Message personnel ? je veux bien qu’il s’exprime mais je lui ai quand même dit qu’à l’avenir on évitera de dessiner des grands doigts….lol

Je vais donc garder ce dessin cette fois ci avec un doigt d’honneur de mon fils…..

Bon voilà pour l’anecdote…..

Allez à bientôt bonne journée à tous !