DISNEYLAND PARIS aux couleurs de l automne et d’Halloween  🍁

Me revoilà après un mois demi. Covid et rentrée scolaire différée derrière nous.

Je ne suis pas vraiment une fan du parc Disneyland car d apparence calme, la patience n est pas vraiment une de mes qualités  et les files d attentes interminables pour les attractions me donne envie de fuir.

J ai été hyper tenté parce que tous nos projets loisirs tombent à l eau depuis le mois de mars et j ai des envies de divertissements, de sorties sympas pour nous et les enfants et Disney malheureusement pour son économie est actuellement désert et  divertissant.

Nous y avons passé un super moment nous avons pu faire une quinzaine attractions ce qui est assez exceptionnel pour le parc… Nous n avons attendu nul part, vraiment nulle part, aucune file d attente…

J ai vécu des moments riches en émotions, mon mari a le vertige et les enfants compte sur moi pour les accompagner ici ou ailleurs dans tous les endroits à sensations fortes, une excellente journée !

Masques obligatoires évidemment et gel hydro alcoolique à l entrée et sortie des attractions. Il faut s enregistrer sur internet pour la date de visite souhaitée car le nombre d entrée est limitée.

À bientôt !

J ai le covid

Suite à une prise de sang qui montrait des signes d infection et une température légèrement élevée 37.7, le médecin que j’ai vu m a prescrit un test covid. Elle m avait d abord envoyé en urgence chez un phlebologue, j avais vraiment mal à une jambe, ma prise de sang et la légère température lui on fait craindre une phlébite.En gros le phlebologue m a dit qu il n y avait pas de phlébite et que j en ferai sans doute jamais parce que j avais des veines profondes magnifiques … Bon en vrai, il a pas dit exactement magnifiques mais l idée est là.. ☺️

Le médecin pense également au covid.. Il m a fallu une semaine pour avoir un rdv pour le dépistage … Sûrement tous ceux qui se font tester avant de partir en vacances ou en revenant….

Je pensais que le test serait négatif… C est un peu violent quand on vous annonce que c est positif… Le laboratoire m a appelé, on m a dit simplement « c’est positif, prenez vos dispositions, voyez votre médecin traitant »

Du coup je pense que le mal que j avais à la jambe c’était des courbatures. Et à part des maux de tête j ai pas plus de symptômes pour l instant 🤞

Ce qui m embête vraiment c est que les enfants vont pas pouvoir faire leur rentrée…. Et je ne sais même pas quand ils vont pouvoir reprendre 😕 petit moral ce soir….

Bientôt la rentrée !

Et je me demande bien comment ça va se passer…

Nous avons terminé l’année scolaire d’une drôle de façon, deux jours seulement après la reprise,pour les quinze derniers jours de l’année scolaire, l’école a fermée brusquement suite à un cas de covid confirmé dans la classe de ma fille. Ma fille a du faire un test pcr qui s’était révélé négatif, nous avions du respecter une quatorzaine …nos vacances ont été annulées…

Sur le coup j’étais très en colère, et surtout très stressée de devoir faire subir ce test à ma fille qui redoute tout acte médical, je me suis dit que je ne remettrai pas les enfants en collectivité pendant les vacances comme prévu, mais il se trouve que je n’ai pas tellement le choix parce que je suis toujours à 100 % en télétravail mais jusqu’à une date de reprise sur site qui est incertaine… et puis parce que c’est pas une vie de rester enfermés et de se couper du monde. L ennui pire que la maladie ? Ça se discute…

Donc mes enfants vont au centre de loisirs depuis fin juillet, ils n arretent pas d être malades tous les deux depuis , mon fils a fait une gastro qui je suis sure n en était pas une, une angine et ma fille une rhino, en plein été …pour ma fille le médecin m’a dit qu’avec les symptomes qu’elle avait, pour un adulte, elle aurait prescrit un test covid, mais pour les enfants elle m’a dit que le test n’était pas fiable, que le test rhino pharingé n’est pas adapté aux enfants car trop gros…ma fille n’a pas refait de test du coup, on a annulé un repas avec la famille et toute cette semaine je n’ai pas mis les enfants au centre parce qu’il faisait trop chaud…..une deuxième quatorzaine

Ca va être spécial cet automne, cet hiver… les suspicions de covid dès qu’un enfant aura le nez qui coule…les vrais cas de covid, les fermetures d’école, les éventuels reconfinements….

En attendant je prépare la rentrée avec beaucoup de plaisir, les nouvelles fournitures, les nouveaux vêtements, les nouvelles chaussures…Les révisions beaucoup moins intenses que ce que j avais prévu….

Cette période me replonge toujours dans mon enfance à moi, la pauvreté que j’ai connu dans l’enfance et l’adolescence reste un traumatisme. Cette mise à l’écart naturelle qui se fait entre les enfants privilégiés et les autres, les marginaux, les vilains petits canards. Mon regard envieux et curieux sur les fournitures standardisées des camarades de classe, leur vêtements , leurs cheveux bien coiffés, ils étaient dans leur monde et j’étais dans le mien….les difficultés pour ma mère de se meubler, de se vêtir, de boucler les fins de mois…. longue période sans frigidaire par exemple, sans télé….les vêtements jamais neufs, les chaussures une fois par an à Noël, bref je radote… Je vous ferai pas le coup de l orange à Noël… 😂

Je me fais une joie de préparer cette nouvelle rentrée!!j inscris mes enfants dans une certaine normalité et je m interroge…

Mon fils se moque bien de ses fournitures scolaires, il est actuellement passionné par des cartes de duels, il en parle dès le réveil les yeux encore pleins de sommeil jusqu au coucher. Il en parle de façon ininterrompue, il nous saoule ! 😂 Mais tout de même je me fascine de cette fascination obsessionnelle, du vocabulaire qu il utilise, de son émotivité…

Ma fille attend la rentrée scolaire avec impatience, elle aime l école et le centre de loisirs, elle a besoin de voir du monde, elle a besoin de ses copines, elle a besoin de se dépenser, de jouer…

Nous profitons de ces dernières semaines dans un rythme beaucoup plus cool, et on continue de se protéger autant que possible….

Bonnes vacances à tous. Prenez soin de vous !

16 ans avec lui

16 ans ….

On a tous nos petits truc à nous….ce que je fais très souvent moi, je prends une « photo mentale » d’un instant de ma vie et je me demande ce que j’aurais pu penser si on m’avait montrer cette photo quelques heures, quelques jours, quelques mois, quelques années avant. J ‘ai pris une photo récemment entourée de gens masqués dans mon supermarché habituel, et j’ai imaginé ce que j’aurais pu penser il ya quelques mois quand la situation était normal, j’aurais pensé à mon avis à un incident chimique, une pollution de l’air…j’aurais jamais pensé à un virus c’est sur…

Et parfois je prends des photos de ma vie actuelle que je me présente quand j’avais 21 ans, il y a 16 ans….c’est mon petit jeu à moi….

Il y a 16 ans j’ai failli mourir d’une pneumonie.  Il y a environ 17 ans, j’étais tombée un peu dans l’anorexie, je me souviens de ce moment précis ou j’ai décidé de priver mon corps de nourriture, ce jour la j’avais fais une nuit blanche comme pour punir, comme pour reprendre le contrôle d’un corps paralysé par la peur qui m’avait fait défaut, qui m’avait trahi,comme pour lui dire ça suffit, maintenant c’est moi qui décide ! A force mon corps s’est affaibli, je l’ai nourri de café et de nicotine et j’ai chopé un truc grave. Finalement la pneumonie m’a fait prendre conscience que je devais prendre soin de moi, que je devais arrêté mes conneries et c’est prête à croquer la vie à pleine dent que j’ai rencontré mon mari.

Je me demande ce que j’aurais pensé …une photo de famille dans une ville inconnue, des enfants de 7 ans, j’ai voulu très vite avoir des enfants pourtant…ils ont l’air d’avoir à peu près le même âge….

16 ans plus tard mon couple ne ressemble pas tout à fait à ce que j’aurais voulu et il est très différent de ce qu’il a pu être …je dirai pas passionnel parce qu’il y a dans la passion quelque chose d’un peu malsain selon moi mais disons le quand même passionnel, fusionnel…les années, les problèmes quotidien, la routine, les deuils, nos défauts …on a faillit divorcer et on l’a pas fait…mon mari ne me dit plus qu’il m’aime depuis longtemps, y a plus que mes enfants qui me disent que je suis belle, je me suis habituée à dormir de mon coté du lit dans une solitude qui me faisait mal au ventre au début, une détresse affective…je m’y suis résignée, je m’y suis habituée. Depuis un bon moment on passe des moments agréables en famille, y a plus de disputes, y a plus de cris, on est un peu des amis qui dorment dans le même lit…

Parfois je rêve de bras autour de moi, je rêve qu’on m’aime à nouveau et puis je pense à autre chose…

Je ne suis pas malheureuse mais je me demande quand même ce que j’aurais pensé si il y a 16 ans on m’avait montré quelques uns de ces clichés

Cas contact

Mes enfant ont repris le chemin de l’école lundi . A la maison depuis le 16 mars je me suis dit que ça leur ferait le plus grand bien de revoir les copains, la maîtresse…de boucler la boucle et de finir leur année de cp… je suis toujours à la maison en télétravail mais le gouvernement a décidé d’une reprise obligatoire, mes enfants mourraient d’envie de reprendre, dans l’appartement ils tournent comme des lions en cage, il fait beau, ils s’ennuient…je rêvais de pouvoir travailler plus sereinement, de pouvoir uniquement me concentrer sur mon travail 15 jours avant mes vacances….bref ils ont repris…

Ils ont repris deux jours seulement et mercredi j’ai reçu un message de l’enseignante de ma fille m’informant qu’il y avait un cas covid confirmé dans la classe. L’école est fermée….Ma fille est un cas contact, j’ai été appelé par la sécurité sociale, elle doit respectée une quatorzaine de confinement  et nous devons lui faire passer un test rhinopharingé le 30 juin.

Si le test est négatif le 30, elle devra tout de même respecter la quatorzaine jusqu’au bout mais elle pourra sortir dehors avec un masque.

S’il est positif, nous serons alors tous confinés…et asymptomatiques dans le meilleur des cas

Pour le moment ma fille n’a pas de symptomes, nous avons annulé nos vacances parce que notre départ était prévu le 4 juillet. J’ai pensé que c’était pas un bon calcul du gouvernement parce que si la raison de cette reprise avait uniquement un objectif économique c’est certain, je pense qu’on ne sera pas les seuls dans ce cas et à devoir annuler nos vacances.( vacances près de la mer dont on se faisait une joie au passage après 3 / 4 mois à dans l’appartement école à la maison, télétravail)

J’appréhende énormément le test pour ma fille. Bizarrement je m’inquiète plus du test que du résultat, parce que j’ai le présentement que le test sera négatif mais je trompe peut être, en ce moment mon instinct me joue des tours…ou plutôt je n’ai pas suffisamment écouté mon instinct

Ma fille a fait de nombreuses angines et chaque fois elle devait subir un test avec un grand coton tige dans la gorge pour savoir si l’angine était bactérienne (antibio) ou virale, le dernier prélèvement c’est très très mal passé, ma fille a refusé, deux médecins avaient tenté de la tenir et lui faire passer le test de force- elle avait eu plusieurs traitement antibiotiques et leur crainte était que l’angine ne soit pas bactérienne, de lui donner un traitement inutile et qu’à force elle devienne résistante à l’antibiotique. Je peux le comprendre, au fond c’était pour son bien mais elle s’est tellement débattu  qu’ils avait du se résigner.  Pour elle et pour moi ça a été traumatisant. j’ai peur qu’elle refuse le test dans le nez, on en a parlé, en théorie elle est d’accord, j’ai parlé de mes craintes au labo, que ce passe t-il si elle refuse ? Elle doit passer ce test …Et puis elle ne sera pas accepté en collectivité sans test négatif.

Voilà voilà…..

Ma fille qui danse

wp-159093452463970784019.jpg

Ma fille qui danse pendant que je travaille….

Je suis en télétravail depuis 1 mois. Quand on m’a dit le 16 mars que les écoles allaient fermées j’avais refusé le télétravail au départ,je ne voyais pas comment je pouvais assurer la continuité scolaire et travailler en même temps, et puis la situation s’installant dans la durée, j’ ai repris le travail à domicile. Je ne regrette pas ce temps de refus que j’ai consacré à mes enfants dans un joyeux bazar studieux, transformant parfois le salon en terrain de jeu, en salle de danse, de sport, en salle de classe…

Je commence à travailler tôt, à 7h30. On prend une pose dej rapide avec mes jeunes collègues, qui viennent parfois jeter un oeil, pour savoir si j’avance bien, je prépare les repas la veille, et puis je termine tôt dans l’après midi pour commencer l’école. Les journées sont longues….

Le matin j’essaie de leur faire faire de petites choses en autonomie, après ils font ce qu’ils veulent avant de travailler à leur tour, ils regardent la télé, jouent, dessinent,dansent….Quand ma fille se plaint qu’elle s’ennuie, je lui rappelle sa chance d’avoir avec elle un partenaire de jeu de son age, ayant quasi les mêmes centres d’intérêt…

Mes activités sont totalement adaptées au télétravail, je bosse à Paris normalement, je suis très contente et soulagée de ne pas avoir à  reprendre les transports en commun.

J ai passé mon entretien annuel d’évaluation en visio, avec ma fille collée à mon bras essayant de se voir dans l’écran…on vit des choses tellement bizarres…

Les enfants n’ont pas repris l’école, un peu par choix si on peut parler de choix….je trouvais que les conditions n’étaient pas du tout idéales, les classes sont défaites, les enfants ne reprennent pas avec leurs instits ni avec les élèves de leur classe,  ils reprennent par groupe de 10 élèves, une semaine sur deux, 10 élèves de tous niveaux….L’enseignante de ma fille que j’avais eu au téléphone avant la reprise m’a dit  » je ne devrais pas vous dire ça en tant qu’enseignante mais je vous conseille de ne pas la remettre à l’école, il ne faut pas imaginer que les enfants travailleront mieux à l’école vu les conditions…. » bon….de toute façon à l’école il n y a pas de place pour tout le monde et je travaille à la maison…

Mes enfants sont impatients de revoir du monde, toute notre famille se situe en Normandie et en Bretagne, à plus de 100 km….La vie va reprendre petit à petit son cours…

Avec le recul on se pose des questions….est ce qu’on l’aurait eu sans le savoir???…4 semaines avant le confinement environ mes enfants avaient été malades, et il y avait eu une épidémie de grippe assez brutale à l’école, les enfants tombaient malades les uns après les autres pour laisser des classes parfois à moitié remplie. Pour mon fils ça avait été plus difficile, j’ai vu 3 médecins sur 10 jours, il avait fait beaucoup de fièvre avec à la fois des symptômes qui faisaient pensé à une grippe et à la fois à une gastro, il a eu des maux de ventre pendant 3 semaines , puis une toux importante. Ma fille aussi mais n’a pas eu les symptômes de la gastro. Dans la foulée j’ai été un peu enrhumée et surtout j’avais eu une migraine sur plusieurs jours, une migraine si puissante que j’en avais vomis sur le quai du rer ….deux jours avant le confinement…

Après coup on se dit que c’était peut être ça mais peut-être pas….on restera dans le flou

Depuis le 16 mars je me suis assidûment mise au vélo d’appartement, 45 min par jour au début et depuis la reprise du travail,  seulement le weekend. Nous nous sommes initiés au yoga, à la zumba avec des vidéos youtube, j’ai appris à jouer aux cartes pokemon le plus sérieusement du monde car c’est hyper compliqué, j’ai lui plusieurs fois les règles, j’ai regardé des vidéos…. et j’ai ensuite appris les règles à mes enfants. Les enfants collectionnent les cartes, mon fils me harcelait pour que je joue avec lui, avec des règles qu’il avait inventé et qu’il mettait à jour au fil des parties faisant de lui le grand gagnant de chaque partie. J’ai donc accepté de jouer selon les vraies règles ….

Cet été nous avions réservé dès le mois de janvier un vol pour Tenerife, nous avons pu modifier la destination et nous bifurquons sur Bastia. Au moins les billets ne sont pas perdus et je ne connais pas la Corse….j’ai hâte après tout ce temps enfermés dans notre appartement…

A bientôt!

Et puis cette parenthèse inattendue

Je repense à une conversation avec une de mes collègues au sujet de quelque chose qu’on avait remis et remis à plus tard et dont on se disait on aurait dû faire ça en janvier comme c’était prévu, je lui ai répondu « mais comment on aurait pu imaginer qu’un virus venant de Chine envahirait le monde, on se croirait dans un film de science-fiction… »

Rien d’original dans ce que je vais dire mais je n’imaginais pas en septembre à la rentrée de CP des jumeaux que je participerai aussi activement à leur scolarité….la situation n’est pas idéale, loin de là mais je mentirai si je disais que je ne retire pas un peu de satisfaction à être avec mes loulous, à faire une petite pause…Je ne travaille pas 60 h par semaine…comparé à d’autre j’ai la chance de pouvoir passer beaucoup de temps déjà en temps normal avec mes enfants…mais souvent je ne suis pas à la maison avant 18h, je pars le matin un peu avant 7h30…on est toujours dans la course…une parenthèse inattendue, que j’apprécie par certains côtés mais qu’on refermera sans nostalgie

Quand on voit ce qu’il se passe dans le monde je mesure forcément la chance d’être dans un pays où les salariés , ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les catégories professionnelles, sont encore plutôt bien protégées par le système social en place. C’est ce qui me permet d’être plutôt sereine pendant cette période

Les vacances n’ont pas été très agréables… tous les 3 enfermés dans l’appartement, nous avons tous les 3 fait une sorte de rhino pharyngite, pas de fièvre mais une toux assez importante qui m’a fait psychoter au début et que ma fille traine encore un peu.

L’école a repris pour nous, les professeurs se sont organisés pendant les vacances pour parfaire les outils qui nous permettent de poursuivre la scolarité des enfants au mieux, des leçons, des exercices qu’on peut retrouver sur un padlet, je ne connaissais pas avant… ça se présente comme ça

dsc_108713869360.jpg

Je suis contente que mon mari travaille et qu’il ne soit pas en confinement avec nous ce n’est peut-être pas très sympa à dire comme ça, je lui ai dit à lui ce weekend et ça l’a fait rire… je crois que ça aurait été difficile, on est vraiment trop différent …bon, on aurait fait avec s’il avait fallu, comme tout le monde…et puis comme il continu de travailler, on se lève toujours assez tôt, on se couche pas trop tard, encore une fois on garde le rythme et ça me parait important…

Ce que je retiendrai de cette période …

Pour les points positifs, je ne me sens pas en danger financièrement, je ne peux pas le nier. Pour notre part, ce qui s’est organisé pour l’enseignement à distance est parfait.

Pour les points négatifs, naïvement, je pensais qu’on pouvait faire confiance un minimum à ceux qui gouvernent, on est dans une démocratie, je n’ai pas voté pour le gouvernement en place, on le sait que les politiciens  font toujours des promesses qu’ils ne tiennent pas….mais là …c’est au-dessus de tout ça….je me souviens au tout début de l’arrivée du virus en France, on nous parlait de gestes barrières, et alors qu’on ouvrait les portes avec nos coudes, qu’on se tartinait de gel hydroalcoolique, qu’on stressait dans le RER entassés comme des cons, la porte-parole du gouvernement déclarait que ce n’était qu’un gros rhume….ah oui ? on peut m’expliquer alors pourquoi on fait tout ça… et puis à suivi toutes les incohérences, le début du confinement, les élections municipales maintenues, pour la première fois de ma vie, je ne suis pas allée voter, j’étais vraiment en colère, j’ai refusé de servir les intérêts, encore, de ceux qui sont sensés améliorer notre vie, d’arranger leurs petites affaires. Les mensonges du gouvernement pour justifier toutes les failles …le manque de masques bien sûr en particulier

J’étais déjà déçue par la politique en général, mais ce qui a évolué profondément en moi c’est que je ne crois plus en rien et je pense que dorénavant je vais me concentrer davantage sur l’essentiel et le concret.

Bon voilà voilà …ce petit article a pris également une tournure inattendue, dans quelques années il sera intéressant pour moi, si je retombe dessus de voir quel était mon état d’esprit ….mon impuissance aussi, cette sensation d’être un pion comme un autre…

A bientôt