Et puis cette parenthèse inattendue

Je repense à une conversation avec une de mes collègues au sujet de quelque chose qu’on avait remis et remis à plus tard et dont on se disait on aurait dû faire ça en janvier comme c’était prévu, je lui ai répondu « mais comment on aurait pu imaginer qu’un virus venant de Chine envahirait le monde, on se croirait dans un film de science-fiction… »

Rien d’original dans ce que je vais dire mais je n’imaginais pas en septembre à la rentrée de CP des jumeaux que je participerai aussi activement à leur scolarité….la situation n’est pas idéale, loin de là mais je mentirai si je disais que je ne retire pas un peu de satisfaction à être avec mes loulous, à faire une petite pause…Je ne travaille pas 60 h par semaine…comparé à d’autre j’ai la chance de pouvoir passer beaucoup de temps déjà en temps normal avec mes enfants…mais souvent je ne suis pas à la maison avant 18h, je pars le matin un peu avant 7h30…on est toujours dans la course…une parenthèse inattendue, que j’apprécie par certains côtés mais qu’on refermera sans nostalgie

Quand on voit ce qu’il se passe dans le monde je mesure forcément la chance d’être dans un pays où les salariés , ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les catégories professionnelles, sont encore plutôt bien protégées par le système social en place. C’est ce qui me permet d’être plutôt sereine pendant cette période

Les vacances n’ont pas été très agréables… tous les 3 enfermés dans l’appartement, nous avons tous les 3 fait une sorte de rhino pharyngite, pas de fièvre mais une toux assez importante qui m’a fait psychoter au début et que ma fille traine encore un peu.

L’école a repris pour nous, les professeurs se sont organisés pendant les vacances pour parfaire les outils qui nous permettent de poursuivre la scolarité des enfants au mieux, des leçons, des exercices qu’on peut retrouver sur un padlet, je ne connaissais pas avant… ça se présente comme ça

dsc_108713869360.jpg

Je suis contente que mon mari travaille et qu’il ne soit pas en confinement avec nous ce n’est peut-être pas très sympa à dire comme ça, je lui ai dit à lui ce weekend et ça l’a fait rire… je crois que ça aurait été difficile, on est vraiment trop différent …bon, on aurait fait avec s’il avait fallu, comme tout le monde…et puis comme il continu de travailler, on se lève toujours assez tôt, on se couche pas trop tard, encore une fois on garde le rythme et ça me parait important…

Ce que je retiendrai de cette période …

Pour les points positifs, je ne me sens pas en danger financièrement, je ne peux pas le nier. Pour notre part, ce qui s’est organisé pour l’enseignement à distance est parfait.

Pour les points négatifs, naïvement, je pensais qu’on pouvait faire confiance un minimum à ceux qui gouvernent, on est dans une démocratie, je n’ai pas voté pour le gouvernement en place, on le sait que les politiciens  font toujours des promesses qu’ils ne tiennent pas….mais là …c’est au-dessus de tout ça….je me souviens au tout début de l’arrivée du virus en France, on nous parlait de gestes barrières, et alors qu’on ouvrait les portes avec nos coudes, qu’on se tartinait de gel hydroalcoolique, qu’on stressait dans le RER entassés comme des cons, la porte-parole du gouvernement déclarait que ce n’était qu’un gros rhume….ah oui ? on peut m’expliquer alors pourquoi on fait tout ça… et puis à suivi toutes les incohérences, le début du confinement, les élections municipales maintenues, pour la première fois de ma vie, je ne suis pas allée voter, j’étais vraiment en colère, j’ai refusé de servir les intérêts, encore, de ceux qui sont sensés améliorer notre vie, d’arranger leurs petites affaires. Les mensonges du gouvernement pour justifier toutes les failles …le manque de masques bien sûr en particulier

J’étais déjà déçue par la politique en général, mais ce qui a évolué profondément en moi c’est que je ne crois plus en rien et je pense que dorénavant je vais me concentrer davantage sur l’essentiel et le concret.

Bon voilà voilà …ce petit article a pris également une tournure inattendue, dans quelques années il sera intéressant pour moi, si je retombe dessus de voir quel était mon état d’esprit ….mon impuissance aussi, cette sensation d’être un pion comme un autre…

A bientôt