4 mois un nouveau rythme!

Au cours du quatrième mois leur rythme a changé, ils sont passés de cinq à quatre biberons, à partir de ce moment j’ai essayé de les amener vers un rythme qui me paraissait pas mal…J’essayais de ne jamais les lever avant 8h même quand ils étaient réveillés un peu avant (sauf en cas de grosse crise). Ça n’a pas été très difficile, mon fils en général se réveillait vers 7h30, mais en lui remettant se tétine dans la bouche son doudou dans les bras j’arrivais à le faire patienter un peu. Ma fille avait tendance à dormir jusqu’à 8h30-9 heures. Ça permettait de prendre ma douche et mon petit déjeuner avant de les lever.
Ils mangeaient à peu près de cette façon 8h/8h30 – 12h -16h-19h30/20h je ne me souviens plus tellement des siestes mais ils dormaient encore beaucoup, ils faisaient la sieste dans leur transats, j’avais tenté maintes et maintes fois de leur faire faire la sieste dans leurs lits mais c’était des pleurs que je n’arrivaient pas à calmer alors je me suis jamais pris trop la tête avec ça ils ont fait la sieste dans le transat jusqu’à être trop grand pour y être installer (pas de problème, aujourd’hui ils font la sieste dans leur lit).
Ça me fait penser d’ailleurs que si j’avais su j’aurais acheté des transats de meilleurs qualité, ceux que j’avais étaient bien mais vu le temps qu’ils y ont passé ce serait à refaire j’en prendrais des mieux.
Certaines mamans commencent la diversification alimentaire dès le quatrième mois avec des compotes, mon médecin me l’avait fortement déconseillé, selon elle il ne fallait absolument pas commencer avant 6 mois, avant cet âge leur système digestif ne serait pas près. J’étais pressée un peu de leur faire découvrir autre chose, mais j’ai presque suivi à la lettre les recommandations du médecin en introduisant les compotes vers 5 mois et demi avec une à deux cuillères les 1ers fois.
C’est au cours du 4ème mois que ma fille s’est retournée pour la première fois sur son tapis d’éveil, mon fils a réussi environ 3 semaines -1 mois plus tard, c’était vraiment génial, je voyais chaque jours les petits progrès, les gros efforts qu’ils faisaient pour y parvenir. Quand ils ont réussie je les ai applaudie, embrassé, félicité…. c’était vraiment excellent, ça parait rien mais pour un nourrisson ce geste est énorme c’est le 1er pas vers l’autonomie, c’est à partir de là qu’ils vont pouvoir avancer, tenter de ramper. Enfin c’est surtout d’avoir suivi chaque jour les infimes petits progrès qu’ils avaient fait pour réussir à se mettre sur le ventre, j’étais vraiment heureuse d’avoir assisté à ça, de les avoir encouragés…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s