Un 24 décembre en Normandie

Nous sommes allés fêter Noël en Normandie.

Nous sommes allés passer l’après midi chez mes grands parents,  mes grands – parents n’ont pas fêté Noël cette année, mon grand-père souffre trop.

Ma grand-mère avait quand même décoré la maison, elle avait mis des cadeaux pour les jumeaux au pied du sapin, on a mangé un morceau de bûche, elle a joué aux dominos et au loto reine des neiges avec les enfants, c’est devenu un rituel

On comprend les choses sans les nommer précisément, on redoute

Il est sous morphine et suivi en soins palliatifs, il est pour l’instant suivi à son domicile, il ne souhaite pas aller à l’ hôpital, les médecins l’appellent régulièrement pour savoir s’il faut modifier son traitement pour la douleur, son cancer n’est plus soignable, les médecins ont estimé que la chimio ne donnait plus aucun résultat, qu’elle l’affaiblissait trop et qu’elle risquait plus d’écourter le temps qui lui reste à vivre que de le prolonger.

Malgré la morphine il souffre énormément, il souffre énormément allongé et assis, il souffre moins debout,  il ne peut pas s’assoir plus de 15 min ….ma grand-mère nous expliquait ce 24 décembre qu’il ne dormait pas la nuit, qu’il se levait de nombreuses fois dans la nuit. La nuit passée elle l’avait trouvé debout appuyé sur un meuble de salle bain, elle s’était levée, l’avait regardé et avait vu sa jambe vacillée comme s’il allait tomber, en fait il dormait debout….

Il est seul dans sa douleur….ma grand – mère est là , le jour, la nuit mais on est tous impuissants, les médecins tâtonnent concernant son traitement, ils disent que le mieux ce serait qu’il soit hospitalisé

Comment fait-il ? il ne se plaint pas beaucoup c’est ma grand-mère qui nous raconte

Le soir du 24 nous sommes allés chez ma mère, , les jumeaux ont passés je crois avec leurs cousines un très bon Noël, nous aussi dans l’ensemble…on a passé une bonne soirée, on continue à vivre malgré cette inquiétude qui plane, avec cette tristesse  intérieure de ne rien pouvoir faire pour lui…

 

 

Publicités

projets 2018

Je suis contente que l’année 2017 soit terminée, on est dans la continuité pourtant…. ça changera pas grand-chose….

2018 ça nous fera 10 ans de mariage, le 19 juillet, c’étais une super belle journée….

2018 ça veut dire qu’on avance….des vacances à venir….des vacances que j’attends impatiemment parce que je suis fatiguée mais surtout parce que j’ai envie d’avoir du temps pour moi, de faire des choses qui me plaisent, pour passer du temps avec mes enfants et éventuellement peut-être, avec mon mari.

Parfois je me sens comme un chien qui porte une muselière (ça me fait toujours mal au cœur de voir ça…), comme un lion en cage, comme un claustrophobe dans un tunnel, comme un ressort sur lequel on appuie et qui demanderait qu’à…………>>>>>>>

Pour ceux qui me lisent depuis longtemps, pour vous donner de petites nouvelles… est ce que vous avez lu le vieil homme et la mer d’Hemingway ? moi je l’ai lu il y a quelques années, un détail, une conversation exactement, me fait me souvenir que je l’ai lu en 2008  et ce roman m’avait de suite fait penser à lui…si vous ne l’avez pas lu il faut le faire, ,vous passeriez à coté de quelque chose…..mon grand père est toujours là sous traitement, sous morphine malheureusement… « Le cœur en fièvre et le corps démoli, avec cette formidable envie de vie…. »

Les enfants ont presque tout pile 4 et ½, le rythme est difficile à tenir…c’est peut-être l’hiver aussi, je sais pas…..je ne regrette pas d’avoir repris le travail et puis surtout j’avais financièrement pas le choix…et puis pour moi c’est vrai c’est mieux…. je me prends la tête sur des trucs, je vois des gens….en dehors du boulot, j’essaie de passer le max de temps avec mes loulous , mais je dois aussi avouer qu’en ce moments mes loulous sont un peu chiants….ils n’écoutent rien, ils sont hyper trop bruyants, ils jouent courent sautent dans l’apart comme dans une cour de récrée et puis je dois lutter particulièrement en ce moment contre le coté « un peu » capricieux de ma fille….elle est toute mignonne hein la plupart du temps mais parfois….un exemple évocateur….à Noel ma petite a été plutôt gâtée, pas excessivement non– vraiment – mais un cadeau des parents, d’une mamie par ci, d’une autre mamie par là , d’une tata…enfin du père noel…..ça peut vite montée à la tête tout ça…à titre d’exemple : ma fille fait tombée un coffret de perle  qu’elle a eu, je lui dit de faire attention et de ramassée tout ça, parce que ça va partir dans l’aspirateur, elle me répond « je m’en fiche j’ai plein d’autre cadeau …. » vous voyez le genre…y a du boulot….

Je pense pas trop les gâter pourtant …j’ai l’impression qu’ils ont juste ce qui leur faut… Jeune, j’ai manqué de beaucoup de chose, j’ai pas eu beaucoup de vêtements neufs, la plupart avait déjà été porté, même les sous vêtements,ils étaient parfois même usés, je crois que c’est ce qui a fait aussi que j’étais si timide, si mal à l’aise, j’avais pas envie qu’on me regarde….. trois ans de suite je me souviens avoir demandé à ma mère des chaussures  pour  Noël. J’étais pas malheureuse pourtant….je l’étais peut-être un peu…mais je suis une positive…enfin bref mes enfants n’auront pas la vie que j’ai eu mais je voudrais qu’ils comprennent la chance qu’ils ont… alors quand ils font ,la grimace devant leur assiette, je suis de celles qui rappelle qu’il y a des gens qui vivent dehors et qui n’ont pas de quoi se nourrir, je les menace de donner leurs jouets à des enfants qui n’ont pas la chance d’en avoir ….je me fais penser à ma grand-mère et ses histoires d’orange à Noël…..vous la connaissez peut-être « à Noël on avait une orange et on était bien content ! » bon on travaille sur tout ça….

Sur un tout autre sujet j’ai envie d’apprendre l’anglais et l’espagnol, j’ai pris un abonnement sur le site Babbel, je vais tester…..j’écoute des chansons en Anglais, en Espagnol….cette année je pars à Brest en février, Londres en avril et à Barcelone en juillet, c’est plié. Je suis impatiente….

Et pour finir en style patchwork….mes trajets en rer sont souvent pénibles et tumultueux mais j’aime bien ces moments, je me retrouve seule avec moi-même au milieu de toute cette foule et je pense à 3 milliards de choses, je prends jamais de bonnes résolutions mais cette année je vais essayer  de profiter d’avantage de certains moments, d’essayer de savourer ce qui est savourable

Gros bisous à tous !!!

Tant qu’il y a de la vie….

Bon un petit mot quand même….c’est bien Macron qui est passé, je vous l’avais dit dès le lendemain du premier tour, je n’avais aucun doute, la France ça ne peut pas être Le Pen…;-).Même si bien sûr c’était pas le premier choix pour une grande partie d’entre nous, on a choisi le moins pire, du moins de l’avis de 66 % des français…maintenant advienne que pourra….

Dans la vie faut être positif….

Vivement que les législatives soient passées quand même et qu’on parle un peu d’autres choses… ce n’est que le début…. on a pas fini avec Macron et l’histoire de son ascension fulgurante, Brigitte et leur histoire particulière….qui est d’ailleurs une belle histoire je trouve, certains la trouve sordide, peut-être les mêmes qui ont voté pour…. ??? on ne sait pas… 😉 Valls…. la prétendue mort du PS, les trahisons….la bataille des législatives, la cohabitation…. ? y a de quoi faire….

Un long weekend un peu nul sous la pluie….des enfants un peu ingérables, enrhumés(demain je pense qu’une visite chez le médecin s’impose) , qui jouent mais qui jouent beaucoup trop bruyamment… peut-être qu’on ne sait pas s y prendre avec eux….. ??? en tout cas vive la migraine ! les courses, les élections …nous sommes allés voter en famille, ma fille a mis mon enveloppe dans l’urne et mon fils celle de son père, ils étaient contents d’avoir « voté »…

Pour ceux qui ont la gentillesse de me suivre, je voulais vous donner quelques nouvelles….Ultime lueur d’espoir, alors que mon grand-père devait revoir ses médecins pour ses anti-douleur, qu’on lui disait qu’on ne pouvait plus rien pour lui ,  les médecins  vont finalement tenter une chimio (rayons auparavant) avec un traitement anti-douleur plus adapté, je sais que mon grand-père n’est pas immortel, mais c’est un battant… je lui souhaite de pouvoir finir sa vie autrement, plus sereinement….de pouvoir donner à manger à ses poules, de pouvoir arracher ses pommes de terre, de planter ses tulipes et ses rosiers, de pouvoir faire ce qu’il aime ! Il faut cultiver notre jardin….des joies simples….Mon grand-père est un jeune grand-père et arrière-grand-père, il n’a que 78 ans …mise en route du premier enfant à 18 ans, juste avant de partir pour l’armée, ma grand-mère avait 21 ans, grand-père à 41 ans et arrière-grand-père à 68 ans ….il se bat depuis une dizaine années….

Tant qu’il y a de la vie y a de l’espoir….

 

Un battant….

Il y a de ça quelques temps,  après avoir essuyé en cachette quelques larmes d’émotion devant un épisode d’ une série américaine (je pleure aussi devant la petite maison dans la prairie mais quand je suis seule, j’ai ma dignité) qui réunissait enfin les personnages  qui s’aimaient sans se l’avouer depuis le début (Jane et Lisbon pour les connaisseurs ;))  j’ai ressentie un sentiment étrange…. je ne connaîtrai plus jamais ça ! je ne tomberai plus jamais amoureuse….c’est bizarre… une certaine nostalgie de ce sentiment si fort, de cette situation, avoir le cœur qui bat, être dans l’incertitude…pour autant j’aime mon mari et pour rien au monde je  ne renoncerais  à lui ( et puis ce serait plutôt illusoire, tombé amoureux c’est un sentiment passager qui fait place à autre chose….) bref, j’ai ressentie une certaine tristesse à l’idée de ne plus jamais connaitre « ça »  et j’ai demandé à mon mari s’il avait parfois ce genre de pensées, sur le coup il a été un peu surpris…et puis il m’a dit que non qu’ il ne ressentait pas ça mais qu’il se demandait parfois s’il plaisait encore,m’a rassuré de suite comme je l’ai rassuré, je n’ai pas envie de plaire mais je me demande juste si… 🙂  Mon mari et moi nous avons quand même eu la chance je trouve d’avoir une rencontre plutôt originale, juste ce qu’il faut de compliquée….

Mes grands-parents  ont quelques choses comme 55 années de mariage :-),  aujourd’hui ma grand-mère m’a informée que mon grand-père avait vu son chirurgien, qu’il pourrait finalement bientôt rentrer chez lui, il s’est battu, il était « sur le fil », un moral d’acier , l’instinct de survie, l’amour de la vie….il a dit à ma grand-mère «  tu me manques », ça l’a beaucoup touchée, elle m’a dit tu te rends compte ?!!! après toutes ces années… elle était tellement contente à l’idée qu’ils soient à nouveau réunis, tellement euphorique, à l’écouter comme ça, à entendre sa joie,  je me suis dit  c’est drôle on dirait qu’elle est amoureuse….la débâcle des sentiments, une leçon de vie, un ouf de soulagement rien n’est joué mais l’espoir est permis….

En aparté – Un être vous manque et tout est dépeuplé…

L’un des piliers de ma vie, un pilier de ma petite famille,  l’Homme qui a pallié merveilleusement à l’absence de mon père, mon grand-père, souffre depuis quelques années d’un cancer, il est actuellement « sur un fil », il vient d’être opéré.

J’espère tellement … j’ai raison parce que tout est encore possible, il en détresse mais c’est un battant. Il est encore jeune 75 ans.

Pour les enfants on trouve les ressources pour continuer à vivre normalement, pour répondre à leurs sourires… Je suis là mais j’avoue que suis un peu ailleurs en ce moment, dans des inquiétudes qui d’ici quelques  jours seront dissipées, je l’espère et j’y crois.