On profite….

 

La semaine dernière les enfants étaient malades et ne sont pas allés à l’école, cette semaine c’est au tour de la maîtresse, mardi et hier mercredi il n’y avait pas de remplaçante les jumeaux sont restés avec moi….

On a passé de très bons moments,  je ne travaille pas pour l’instant alors on prend les bons cotés de cette situation et on profite…. C’est marrant parce que quand on m’annonce que la maîtresse n’est pas là je suis presque aussi contente qu’eux…ce sera différent quand j’aurais un travail, les enfants sont dispatchés dans les classes, c’est pas idéal mais bon….(je passe d’ailleurs des tests de recrutement demain matin, on est assez nombreux d’après ce que j’ai compris, on verra bien….)

Mardi mes loulous n’avaient pas très faim au petit déj ils étaient partis le ventre un peu vide, ça tombait bien ils sont repartis avec moi puisqu’il n’y avait pas de maîtresse, on est passé par la boulangerie, j’ai acheté (à cette vendeuse dealeuse de chouquettes) des chouquettes pour ma fille, un croissant pour mon fils et on a pris la direction du parc, ils courraient dans tous les sens du toboggan à la balançoire, de la balançoire au petit train….et puis on rentré à la maison …. pâte à modeler, kapla, mode carpette dans le canapé….les pyjamasques, la pat patrouille, Mickey….

Hier matin j’appelle l’école cette fois avant de partir….mais j’ai quand même du réveiller et préparer les jumeaux au cas où….la maitresse n’était pas remplacée, ils faisaient beau mais je ne savais pas du tout quoi leur proposer. Ma fille mourrait d’envie d’aller dehors, j’avais entendu parler d’un parc animalier pas très loin mais sans voiture pas très accessible  ….après quelques recherches sur le site de la ratp, je trouve un itinéraire en bus…mes enfants adorent le bus, ils ont l’impression de partir à l’aventure, alors j’ai préparé un sac à dos et on est parti tous les trois à l’aventure….

2 bus plus tard sans trop se perdre nous arrivons dans un parc animalier, une sorte de ferme, avec des poules, des dindons, des ânes, des cochons, des lapins, des chèvres, des boucs pas très sympas…..on donne à mes petits deux seaux de nourritures pour les animaux, carottes, pommes, salades….trop sympa !

Retour à la maison on a piqué un sprint pour chopé le bus ils étaient morts de rire…

Mes petits étaient super contents et s’ils sont contents je suis la plus heureuse du monde….

C’était bien….En allant se coucher ces deux derniers

soirs ils m’ont dit qu’ils avaient passé une super journée…moi aussi….

Une vieille chanson mais si je vais coller une chanson sur ces moments ce serait celle là….

A ces moments inattendus …


Quand on devient parents ces moments-là nous manquent….
Ce weekend ( il n’est pas tout à fait fini mais aujourd’hui on se repose) nous avons eu la chance de vivre un moment sympa et inattendu, le premier concert avec les loulous, en plein air, celui d’Anggun. Un concert court mais c’était bien suffisant pour une première….
On s’est retrouvé là un peu par hasard, la ville organisait une grande fête au court de laquelle se succèdent de petits concerts gratuits en plein air, des petites animations, des stands…. Après un petit tour sur la fête et l’achat de deux gros ballons Dora nous étions sur le point de partir et Anggun a été annoncée, on s’est dit qu’on pouvait bien rester encore un peu… 😉 nous sommes finalement restés jusqu’à la fin….
Pour que mes loulous puissent voir, mon mari portait mon fils dans ses bras et moi avec mon 1 m 55 pour qu’elle ait une chance d’apercevoir quelque chose, j’ai hissé ma fille sur mes épaules…. 🙂 mes épaules ont souffert ! je pensais pas réussir à porter ses 13 kg et des poussières jusqu’à la fin mais chaque fois que je me disais j’en peux plus je vais la reposer, je la sentais se trémousser au-dessus de moi, alors j’ai tenu jusqu’à la fin…. Ils étaient super contents, mon fils avait l’air impressionné, il s’est plus exprimé après, et nous aussi on était super content de ce côté festif et imprévu, un gout d’été, de fête, de vacances…un beau moment partagé avec eux….

Au secours !!!! ;-)

Un méchant (bénin) virus a pris d’assaut le corps de mon fils depuis un peu plus d’une semaine, deux visites chez le docteur, deux médecins différents, une fois pendant les vacances et une fois au retour parce que rechute après une petite amélioration….rien à faire c’est un virus… il faut attendre que ça passe, rien d’autre que du doliprane….une semaine de fièvre, de fatigue, de perte d’appétit, de pleurs, de nuits entrecoupées, de nuits à le veiller…hier une petite amélioration…on va au parc, ma fille tombe de face en voulant remonter le toboggan elle s’ouvre la lèvre, ça pisse le sang, elle en a plein le visage, elle pleure et s’en étale partout …. Je panique pas…je sais que la lèvre ça saigne beaucoup et puis ils m’ont déjà fait le coup hein ;-)…. il y avait un point d’eau, j’ai mis de l’eau fraiche sur un morceau de tissu j’ai fait un peu pression sur sa lèvre et le sang a cessé de couler, j’ai nettoyé ses mains son visage, mais ça lui laisse une sorte de grosse gerçure très douloureuse apparemment et puis pour finir elle semble avoir choppé le méchant virus de son frère…douleur, fièvre, manque d’appétit, pleurs….je me déplace avec deux petits collés à moi, deux petits qui voudraient bien m’avoir pour eux tout seul , qui voudrait bien une maman chacun, qui se disputent mes genoux, qui pleurent qui pleurent et qui pleurent à l’idée même que je m’éloigne d’un mètre…je fais des câlins partout même sur les toilettes…je ne saurais même pas d’écrire avec des mots à quel point ils ont besoin de fusion dans ces moment-là, ils ont besoin d’être avec moi au plus près de moi tout le temps, tout le temps, tout le temps…. certaines nuits j’ai pris mon fils avec moi parce que sa température m’inquiétait il se blottissait tout contre moi, ça m’a rappelé ma grossesse, le poids de mon ventre de femme enceinte 😉 je les aime hein, j’aime leurs câlins….mais il est temps qu’ils aillent mieux, j’attends la délivrance…..lol

Je préfère Papa !

3 mots prononcés par mon fils suite à mon insistance pour qu’il mange le yaourt qu’il m’a fait lui ouvrir et qu’il ne voulait finalement pas manger…comme quoi on est peu de chose…il suffit d’un yaourt  🙂
Je suppose que quand on est mère c’est le genre de phrase qu’on doit se préparer à entendre non ? enfin je vais essayer de ne donner à cette déclaration que le peu d’importance qu’elle mérite, je vais tenter de ne pas tomber dans les prémices du chantage affectif… 😉 je suis d’ailleurs restée impassible et il a fini ce foutu yaourt ! 😉 c’est fou l’acquis et l’inné, parce qu’il me semble que personne ne lui a appris à faire ça….. y a des choses qui se font naturellement et j’imagine que c’est là qu’on commence à avoir un peu de nostalgie pour la période où ils ne parlaient pas….lol bon j’ai quand même un peu de réconfort avec ma fille qui en ce moment commence toutes ces phrases par « j’adore » , elle adore tout y compris moi  🙂
Tout ça étant dit, entre nous, ça fait quand même un peu mal….  😦

Les cloches ? non !!! ;-)

Ce weekend j’ai eu une   « révélation » lol, je ne raconterai pas ce truc de cloches qui distribuent du chocolat, c’est quoi cette histoire ?!  lol  Des cloches …..sérieusement ? lol qui distribuent du chocolat ? Chez moi la décision est prise, on s’en tiendra à papa et maman vont t’offrir du chocolat pour Paques, c’est la tradition et pour le fun on en cachera surement un peu dans les coins….. 😉

Non franchement ….autant je veux bien jouer le jeu avec cette histoire de Père Noel parce que petite ça m’a fait rêver mais ce sera la seule histoire fantastique que je vais leur faire gober….

Un weekend bien remplis, en autre nous sommes allés à une chasse aux œufs organisée par la ville,  les enfants se sont bien amusés,  j’admire les bénévoles qui passent leur dimanche à animer ce genre d’événements…

 

J’ai quand même trouvé une petite explication chez  www.linternaute.com

Les cloches de Pâques ont aussi une histoire. Dans certaines régions françaises, il est expliqué aux enfants que ce sont les cloches qui apportent les œufs de Pâques. En fait, si on fait entrer les cloches dans cette légende de Pâques pour les plus jeunes, c’est parce que celles-ci jouent un rôle particulier. Ainsi, juste avant Pâques, dès le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques doivent se taire en signe de deuil. Aux enfants, il a longtemps été raconté que les cloches étaient parties à Rome pour être bénies par le pape. Une légende moins répétée aujourd’hui.

Les cloches se remettent en activité et carillonnent à nouveau dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques pour célébrer et annoncer la résurrection du Christ. Les cloches « reviennent » donc pour Pâques, et, selon la légende racontée aux enfants de certaines régions, elles apportaient les œufs, qu’elles semaient sur leur route.

Entre elle et moi….

Il y a parfois des échanges silencieux qui vous laissent une drôle d’impression.  J’ai eu un super échange un jour avec chat que je rencontrais pour la première fois.  Je n’étais pas chez moi et je me suis retrouvée seule quelques minutes, j’étais un peu fatiguée, un peu  chafouine , j’attendais tête basse et un chat est venu  posée sa tête sur la mienne, il ne se frottait pas, il ne ronronnait pas, il ne semblait pas venir chercher des caresses, il était resté là immobile, « son front » sur le mien pendant plusieurs secondes, ce geste plutôt singulier de la part d’un chat m’avait requinquée, avec ce chat j’ai partagé une émotion, un moment que je n’oublierai pas alors que j’avais 17-18 ans. Voilà pour la petite anecdote. J’ ai partagé un de ces moments  avec ma fille que je ne compare pas du tout à un chat mais qui comme lui ne s’exprime pas sur ses émotions avec des mots, ce qui ne signifie pas qu’elle en est dépourvues. En fait si, je compare un peu…lol . Alors que ma fille était venue me rejoindre dans mon lit et que j’avais somnolé en équilibre sur les 10 centimètres de place qui me restait, je me réveillais le matin (avec une angine) un peu groggy…Je me suis assise sur le bord du lit, en face de moi un miroir, je suis restée quelques secondes à regarder en face cette tête fatiguée, et ma fille que je pensais endormie s’est assise à côté de moi, on s’est observée ainsi silencieuses quelques minutes sans un mot. En la regardant j’ai eu cette sensation un peu étrange d’être assise à côté de la petite fille que j’étais. Notre enveloppe est tellement ressemblante….j’ai parfois l’impression que cette petite fille c’est moi , moi qui recommence  dans un autre endroit,  avec d’autres personnes et sans prétention avec plus de chances au départ. Elle est unique bien sûr et ce n’est qu’une impression mais ça me traverse l’esprit parfois. J’ai montré cette photo, (une des rares qu’il me reste) à ma fille, je lui ai dit « c’est qui sur la photo ? » elle m’a répondu c’est moi ! img_20151212_131014.jpg

Je leur dit que je les aime mais en cachette :)

Je suis issue d’une famille où l’on ne de se dit pas ses sentiments, ce n’est pas si rare je pense. Ma mère ne m’a jamais dit je t’aime a-t-elle point quand même qu’il y a quelques années je lui ai envoyé un sms qui était en fait destiné à mon mari « je t’aime », elle avait compris que ce message improbable ne lui était pas destiné et elle a préféré me répondre « pas moi lol » bon j’avoue que cette réponse m’avait un petit peu vexée mais pas trop j’ai appris depuis longtemps à accepter ma mère comme elle est : )…..

Enfin du coup dire ce mot pour moi c’est pas évident et je le dis très très rarement, j’ai beaucoup plus de facilité à l’écrire.

Plusieurs fois en regardant mes bébés j’ai pensé mes sentiments sans oser le dire à haute voix (ça peut paraitre très bizarre je le conçois)  et puis un soir alors que j’étais seule pour les coucher, sans leur papa, ma pudeur s’est envolée et je leur ai dit chacun leur tour « maman t’aime gros comme ça » en ouvrant les bras au maximum, j’ai eu l’impression que mes enfants comprenaient ce mot venu de nul part et que ça leur faisait plaisir. Quand je suis seule et que je ressens le besoin de leur dire que je les aime je suis chaque fois étonnée de leur réaction.

Cette impression qu’ils comprennent le sens de ce mot me fait chaque fois penser à un cours de psychologie (une année de psycho à la fac pour répondre à des questions existentielles 🙂 ) , un cours durant lequel on avait évoqué le fait qu’il pourrait y avoir une « mémoire héréditaire » il me semble me souvenir que pour illustrer ce cours le professeur prenait en exemple «  la marche automatique des bébés », en effet les premières semaines, premiers mois de sa vie, lorsque vous mettez votre bébé debout, il aura le réflexe de marcher, il sait marcher avant de savoir marcher…… mes souvenirs de ce cours ne sont plus très précis, mais c’est ça,  il me semble qu’il y aurait une théorie selon laquelle nous n’aurions pas que des réflexes à la naissance mais un capital souvenir(pas de souvenirs précis bien sûr), et je me demande donc si ce mot « je t’aime » ne serait pas ancré dans leur mémoire  « génétique ». ça viendrait de très loin….

En étant plus terre à terre on pourrait se dire simplement que mes bébés réagissent de cette façon parce que l’intonation de ma voix, mes gestes, mon regard parlent pour moi et qu’ils comprennent que je leur dit quelque choses de sympa…

Je vous conseille tout de même la lecture d’un petit article qui  aborde le sujet