Des jumeaux…et encore des jumeaux !

J’ai regardé la semaine dernière  l’émission « toute  une histoire …» sur le thème de ces femmes, ces couples parents de plusieurs paires de jumeaux…. Pour l’une d’entre elles,  trois couples de jumeaux !!!

L’annonce d’une deuxième ou d’une troisième grossesse gémellaire avait été un choc pour elles, une situation un peu dramatique pour chacune…Ce qui m’a marqué  dans cette émission  et ce que je comprends très bien mais qui peut paraitre paradoxal, c’est la frustration de ces mamans. Ces  femmes,  mères de famille nombreuses, mère de plusieurs couples  de jumeaux  avaient la sensation de ne pas sortir la tête de l’eau, de tout faire à la chaine,  elles  auraient  voulu pouvoir  pouponner un peu comme toute jeune maman voudrait pouvoir le faire. J’avais déjà vu une émission sur un thème similaire et  ce sentiment était assez fréquent et  présent chez toutes celles qui avaient témoigné, après leurs jumeaux, elles avaient toutes retenté l’aventure de la grossesse en espérant pouvoir vivre l’expérience d’une grossesse unique, d’une maternité plus « normale »…

Pendant de longues années j’ai attendu un enfant, sans aller dans le détail j’avais un peu imaginé, fantasmé la maternité…..et puis il y a eu la pma, l’heureuse annonce de cette grossesse gémellaire, l’accouchement et enfin la remise en question de tout ce que j’avais imaginé. C’était tellement intense, mes enfants me manquaient, j’avais l’impression de ne pas pouvoir être aussi proches d’eux que ce que j’aurais voulu, et je ne me l’explique toujours pas très bien, mais pendant cette période alors que j’étais submergée, que je me noyais dans les biberons, les couches, les nuits blanches, les reflux….je rêvais secrètement, d’une nouvelle grossesse. Ça me semblait totalement fou, je ne comprenais pas moi- même…

Au début, les premiers mois, ce qui m’a énormément, terriblement  manqué avec mes bébés c’était ce contact, le contact tactile, bien souvent les biberons en journée étaient donnés  dans les transats, ils y étaient tellement habitués qu’ils refusaient même parfois de boire un biberon dans mes bras quand j’en avais l’opportunité. L.es soins, les changes, les bains, les câlins  étaient donnés dans l’urgence ou en vitesse parce qu’un de mes enfants attendait toujours son tour…. je me souviens avoir pensé dans des grands moments de détresse  « c’est pas ce que je voulais ». Je culpabilisais beaucoup et  j’avais l’impression qu’ils n’avaient pas  autant d’attention que s’ils étaient un singleton.

Ce  lien fusionnel que j’avais tant espéré existe aujourd’hui entre mes enfants et moi, il n’y a pas de doute, il a juste été  un peu plus long à s’installer. Aujourd’hui j’ai vraiment le sentiment de leur donner toute l’attention dont ils ont besoin et je suis vraiment comblée mais les premiers mois, ce n’est pas ce que je ressentais.

Publicités

4 réflexions sur “Des jumeaux…et encore des jumeaux !

  1. Je me reconnais à 100% dans cet article 🙂 ce « ils me manquent » alors qu’ils étaient là sous mon nez. En effet ça passe, avec le temps c’est plus facile de s’emplir d’eux. Mais parfois j’ai l’impression que cette faim sera la pour toujours !

    Aimé par 1 personne

    • En effet …je repense souvent au premier mois au fond je ressens tjs un manque de cette fusion que j’aurais voulu établir avec mes bébés les premiers mois,aujourd’hui encore j’aimerais pouvoir leur accorder à chacun plus d’attention… c’est bizarre comme sentiments il faut le vivre pour comprendre je pense…merci pour ton message 🙂

      J'aime

    • À travers l émission ça m avait fait du bien à moi aussi de savoir que j étais pas seule à ressentir tout ça…Je te souhaite pleins de bonnes choses, merci pour ton message 😉 patience et courage

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s