Progrès coté langage

Il y a encore 4 mois de ça je m’inquiétais vraiment pour mes enfants, ils parlaient bien sur, ils parlaient beaucoup, je les comprenais mais j’étais bien la seule…. 🙂  ça me rassure de voir leur progrès parce que finalement tout repose  sur moi, c’est moi qui m’en occupe toute la journée, j’ai souvent peur de pas être la hauteur….

Je me suis toujours un peu documentée sur internet ou dans quelques bouquins sur le développement des enfants et particulièrement des jumeaux et j’avais entendu dire qu’il n’était pas rare de constater chez ces derniers un certain retard dans l’acquisition du langage. Les jumeaux feraient moins d’efforts pour interagir avec les autres parce qu’ils ont déjà quelqu’un avec qui communiquer, ils ont chacun quelqu’un qui le comprend très bien, son complice, son jumeau/sa jumelle….certains jumeaux inventeraient même un langage à  eux, on peut dire que c’est ce que mes jumeaux ont fait en un sens, mais disons que le terme « langage » me parait un peu exagéré….

Et depuis un mois, un mois et demi on constate des progrès  énormes, je ne suis plus la seule à les comprendre tout le monde constatent les progrès rapides et soudain, parfois avec mon mari on discute et c’est quand ils interviennent qu’on s’aperçoit qu’ils ne passent pas  à coté de certaines subtilité…En même temps dans à peine trois mois  ils  ont 3 ans…il serait temps…. j’avais entendu dire que parfois ça venait d’un coup et bien c’est ça, c’est ce qui s’est passé, c’est ce qui en train de se passer.

Le langage à deux

« la notion de retard de language des jumeaux est ancienne et non contestée. Le retard de langage apparaît comme un déficit limité et temporaire qui n’engage pas l’intelligence globale ni la valeur essentielle de l’individu….Quel que soit leur type les jumeaux partagent la curieuse expérience de s’accommoder à un pair dès le début, d’entrer dans un monde avec un copain ou une copine et non seul, d’acquérir le langage et d’autres capacités à deux … » Le guide des Jumeaux aux Editions Odile Jacob

Zazzo parlait « du jardin secret des jumeaux » pour parler d’un language spécicifique et secret qu’ils établiraient entre eux. Cette forme de langage peut être très variée et dans la plupart des cas il ne s’agit pas d’un véritable langage mais d’une modification légère des mots, par une syllabe changée ou une prononciation particulière.

 

 

Aujourd’hui ils me font  bien rire avec leur petites phrases, il y a quelques jours mon fils m’a dit « maman tu peux aller chercher mon doudou ? » je lui répond « il est dans ton lit,  va le chercher » « mais je ne peux pas y aller j’ai les pieds cassés »….lol bon ça m’a fait rire mais je suis pas allée le chercher pour autant…faut pas exagérer…

Un autre progrès aussi …mon fils est propre la journée mais ma fille quant à elle faisait un petit blocage, elle pouvait se retenir plusieurs heures, elle me disait « on ne met pas de couche maman, je vais essayer » s’asseyait sur le pot ou le réducteur de toilette mais rien n’y faisait…Aujourd’hui après tous ces efforts elle a réussi ! Elle était tellement contente ….

Après ça j’ai pensé que c’était génial d’être une maman, je n’imaginais pas que c’était ça au quotidien, je savais qu’il faudrait tout leur apprendre mais je n’imaginais pas ça comme ça….tous ces moments que j’ai passé avec eux j’ai l’impression qu’hier encore je les encourageais quand couchés sur le dos ou sur le ventre ils faisaient des efforts éléphantesques pour réussir à se retourner….aussi bizarre que ça puisse paraître, j’ai découvert que chaque minuscule chose s’apprend…

J’imagine que pour de nombreuses personnes tout ça doit paraître stupide, pas assez intéressant, pas assez épanouissant, mais moi je ne regrette rien de tout ce temps passé avec eux, ces trois dernières années sont les plus belles de ma vie…

Publicités

2 réflexions sur “Progrès coté langage

  1. Bonsoir Léa
    c’est un tres jolie article, je trouve que tu es une maman tres investie avec ses enfants, je t’admire pour cela, ce n’est pas evident de s’occuper de deux enfants du meme age, il faut beaucoup de patience, multiplier par deux dans ton cas :), j’avoue que parfois je suis tres fatiguée :(avec mon unique enfant, les mamans savent les difficultés et les sacrfices qu’elles font pour leurs enfants, ce n’est pas facile du tout, mais ça reste la chose la plus noble au monde, etre mère.
    merci Léa
    bon courage
    mona

    J'aime

    • merci pour ce gentil message Mona, effectivement qu’on ait un ou plusieurs enfants ni change rien, dans tous les cas on ne peut plus penser qu’à soi… comme toi je suis aussi très fatiguée par moment, on peut plus faire ce qu’on veut quand on le veut….bon courage, à bientot 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s