Traitement contre les poux…

Sur la porte de la classe et déclaration de l’enseignante « nous avons quelques cas de poux…. » j’étais pas sure d’avoir bien  entendu…..  «  vous avez quelques cas de….. ? » Oooh noooon pas les poux, rien que d y penser j’ai la tête qui me gratte….

C’était la semaine dernière, la maitresse nous conseillait de faire attention, de vérifier la tête de nos  enfants.

Bon finalement rien à signaler sur la tête de mes enfants ….

Je pensais pouvoir faire de la prévention avec des produits naturels , j’avais entendu parler de l’huile essentielle  de lavande par exemple  ou encore rinçage avec du vinaigre mais après quelques recherches sur le net j’ai trouvé un article assez intéressant sur le sujet :

http://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/enfant/poux/lutte-contre-les-poux-les-idees-recues_11023.html

Ce qui est dit en gros , je vous donne les titres

De nombreuses idées reçues sur le traitement des poux :

Il ne sert à rien de :

  • Changer les taies oreillers tous les jours, laver tous les doudous
  • Débuter un traitement dès que l’enfant se gratte la tête – parce que le grattage peut avoir d’autres causes….bon ça il me semble que c’est l’évidence….
  • Se parfumer à la lavande – aucune odeur  en effet ne ferait fuir les poux, l’huile de lavandin est un produit hautement insecticide mais toxique pour les enfants , j’avais entendu dire qu’une goutte  d’huile essentielle de lavande derrière les oreilles serait un bon répulsif, selon cet article ce serait faux….
  • Se teindre les cheveux
  • Faire des shampoings avec du vinaigre, il est même indiqué « les spécialistes le déconseillent formellement »…..
  • L’huile d’olive……bon la vinaigrette ne sera donc d’aucune utilité

Bon courage si vous êtes en plein dedans …..

Ici aussi……. :-(

Comme pour un bon nombre de blogs que je suis, ici aussi c’est la gastro…, on faisait un nouvel essai passage au pot qu’on va remettre à plus tard… Encore…Mais bon pour mon fils ça semblait bien parti, on fait une pause pour la bonne cause….pour sa sœur, on verra plus tard.

Cette année comme l’année dernière j’ai été malade moi aussi…et je trouve que le virus est bien plus agressif que l’année dernière, comme l’année dernière j’ai ouvert la danse et malgré de nombreuses précautions d’hygiène, savon, gel hydro alcoolique et javel, le virus a atteint mes enfants….  Et dire qu’avant j’étais jamais malade….Cette nuit douche pour ma fille qui a retapissé sa chambre, ce matin vomis compulsifs pour mon fils, qui vomit tout en tournant sur lui-même, le canapé, mon pantalon, les cheveux d’une Barbie que j’ai shampouiné aussi et différents jouets , de nombreux jouets qui trainaient parterre (chez moi c’est comme ça 🙂 ) ont pris leur dose….Rude épreuve pour ma fille qui est en panique à la vue de ce qu’elle a vu, heureusement pour moi je vais mieux pour gérer la crise… 🙂 Coté couches c’est sympa aussi, je change l’un et puis je rechange l’autre….c’est cool…

Alors après avoir désinfecté chaque petit jouet un à un  et javelisé l’appartement  j’ai pris la décision de mettre TOUS les jouets au placard jusqu’à guérison complète!!!! De toute façon ils sont crevés…. Pour protéger les matelas j’ai mis sous les draps house des carrés à langer jetables comme à l’hôpital… on s’hydrate on mange du riz et on attend que ça passe…Vivement que ça se termine….Bon courage chez vous…

Pediakid

Mes jumeaux ont toujours été pleins de vie, très dynamiques  et c’est très bien mais par période je dirais qu’on ne peut plus vraiment parler d’énergie mais plutôt de surexcitation, de nervosité. Je ne sais pas vraiment à quoi c’est du mais ils ont atteint ces dernières semaines un niveau d’hyperactivité  dont on ne voyait plus le bout et ça devenait invivable. Ils étaient tellement nerveux qu’ils ne faisaient plus de siestes, ils en avaient pourtant vraiment besoin…et puis c’est devenu l’engrenage ils étaient énervés, j’étais énervée, des cris, des pleurs, des caprices, des enfants à fleur de peau et une maman crevée, stressée…le soir ils ne réussissaient pas à dormir, ils criaient, rigolaient, sautaient dans leurs lits, ne s’endormaient que très tard après nous avoir mis les nerfs en pelotes

Je me suis dit qu’il fallait sortir de cet engrenage et que s’il le fallait j’irai leur chercher un truc homéopathique à la pharmacie pour la nervosité, pour qu’ils parviennent à s’apaiser un peu, pour qu’ils réussissent à dormir et pour qu’on retrouve des moments sympas….je ne sais pas comment on en est arrivé là, les petits changements de rythmes  avec les fêtes, l’excitation de Noel, la préparation d’une semaine de vacances chez mamie ou nous sommes actuellement, je ne sais pas ce que c’était, mais j’ai finis  par aller chercher un traitement homéopathique à la pharmacie. Je ne sais pas si c’est le sirop ou si c’est le hasard parce qu’en général je suis assez sceptique sur l’efficacité de l’homéopathie  mais ils font la sieste à nouveau, ils sont moins nerveux, il y a moins de pleurs à la moindre petite contrariété, le soir ils dorment quelques minutes après le couché………….ça fait du bien !!!! Ce sirop c’est pédiakid nervosité, une cure d’un mois ou deux. Au début l’idée de leur donner quelques choses pour les calmer me déplaisait un peu, mais ça reste des choses naturelles….

Depuis que le sommeil a fait son grand retour, la bonne humeur a repointée le bout de son nez et on recommence à faire des activités, la douche en chantant des chansons…..c’est cool, jusqu’à quand je ne sais pas mais tant que ça dure profitons en…. 🙂

Le 24/08/2016: je vois que cet article est consulté assez régulièrement : nous n’avions pas poursuivi finalement ce traitement homéopathique,  et je doute avec le recul qu’il ait eu un quelconque effet apaisant sur mes loulous….avec le temps j’ai accepté qu’il y a des périodes où ils sont surexcités, je ne sais pas pourquoi…mais finalement ça ne dure pas, aujourd’hui à 3 ans ils font toujours des siestes d’environ 1h30 / 2h….mais il arrive que pendant certaines périodes ils n’y parviennent pas, on prend son mal en patience c’est tout…parce que c’est le cercle vicieux de l’agitation…

13-18 mois ,les temps forts- J’observe, j’apprends

A 13-14 mois ma fille a un comportement plutôt dominant avec son frère, surtout depuis qu’ils marchent, dès qu’il prend un jouet elle lui arrache des mains, il regarde beaucoup ce qu’elle fait, il l’a suit. Il ne se rebelle pas trop, quand sa sœur lui prend un objet des mains il en prend un autre, mais j’ai constaté que petit à petit il a mis en place des stratégies (Il avait bien une solution, la mordre à sang mais maman n’étant pas tellement d’accord). Quand il veut vraiment récupérer quelque chose par exemple il vient jouer devant sa sœur avec nouvel objet dont sa sœur voudra immédiatement se saisir, il détourne ainsi son attention, et récupère son bien.
Ils ne veulent pas partager mes genoux, mes bras, quand l’un vient l’autre part.
Ils veulent essayer de manger seuls alors je galère un peu pour leur donner à manger parce qu’ils ne savent pas le faire, ils en mettent partout sauf dans leur bouche, je sais que certaines mères plus courageuses que moi conseillent de laisser faire en se disant que ce n’est pas grave qu’ils vont apprendre, que s’ils mangent moins il ne faut pas s’inquiéter. Sauf que là ils mangeaient rien et je suis plutôt le genre de mère qui s’inquiète excessivement, maladivement de tout…mon mari a déjà eu deux enfants et il se souvient qu’à cet période par laquelle passe tous les enfants il donnait une cuillère à bébé mais gardait une cuillère pour nourrir bébé en même temps. Très bonne méthode…..
Alors qu’à la base nous avions prévu de passer nos premières vacances pas trop loin de Paris nous avons finalement pris l’avion pour Barcelone, mes bébés de 13 mois ont un passeport, nous sommes allés le faire faire en urgence, j’ignorais qu’il leur fallait une pièce d’identité, naïvement je pensais que le livret de famille suffisait. 
Ils ont pas mal de jouets mais ce qu’ils aiment beaucoup c’est jouer avec des boites plastiques qu’ils remplissent et vident inlassablement, des objets du quotidien, porter mes chaussures, des chapeaux, mon fils aimerait lui aussi avoir un élastique dans les cheveux ou une barrette comme sa sœur, je lui explique que c’est un garçon….mais ça me un peu de peine.
Au cours de cette période j’ai tenté une sortie au parc, je les ai sortis de la poussette pour les assoir dans l’herbe et j’ai du courir après mon fils qui se faisait la malle (il n’y avait personne et le parc clôturé par un grillage en métal) et j’ai dû laisser ma fille qui par chance était restée près de la poussette pour courir après lui. 
A 16 mois mon fils a sorti 4 dents en même temps, un début d’otite, dès qu’il fait de la fièvre il monte tout de suite dans les 40…et cette fois si il est monté à 41, j’ai cru que j’allais m’évanouir, mes jambes se sont mises à tremblées quand j’ai vu ce qu’affichait le thermomètre. On arrivait juste chez mes beaux-parents on avait fait 7 heures de route, je l’ai déshabillé, je lui ai passé de l’eau fraiche sur le corps, on a appelé le médecin d’urgence qu’il lui a prescrit de l’ibuprofène en alternance avec le doliprane. Je n’ai pas dormi de la nuit. Sa température avait du mal à descendre, il restait dans les 39-40, j’attendais l’heure où je pourrais lui redonner quelque chose. Après quelques jours ça a fini par passer.
Ils ont eu 18 mois en décembre, on a passé Noel entre nous, mon mari, ses enfants….. C’était glauque, heureusement que mes petits étaient là.
J’ai passé le 31 décembre à lessiver mon canapé sur lequel les petits ont vomis 6-7 fois, à changer leurs draps, leurs pyjamas pendant la nuit, les pauvres se sont chopés une bonne gastro…..
A 18 mois mon fils est beaucoup moins soumis à sa sœur, tous les deux ont du caractère, ils s’affirment de plus en plus de jour en jour.Ils sont très complices et attentifs l’un à l’autres . Ils disent quelques mots, et commencent à vouloir aller sur le pot. J’essaie de lire l’incolore Tsukuru Tasaki depuis plusieurs mois mais je n’y ’arrive pas ….je lisais beaucoup avant dans le rer, dans le métro, je ne prends plus le temps….

Le torticolis congénital

Ma fille a eu un torticolis congénital et une asymétrie causée par la position qu’elle avait in utéro, il y avait comme un trou entre la base de son crâne et son oreille. La clinique dans laquelle j’ai accouché travaillait avec une ostéopathe et ma fille a eu sa première séance d’ostéopathie dès le lendemain de sa naissance. L’ostéopathe n’était pas trop inquiète, elle avait tout de même quelques craintes apparemment pour le développement interne de son oreille (elle a vu un peu plus tard un orl pas de problème) elle lui ferait encore une ou deux séances et après il faudrait voir une kiné qu’elle nous conseille.
Elle a eu des séances chez le kiné jusqu’à 4-5 mois, à partir du moment en fait ou elle a su se retourner seule, elle se mettait sur le ventre, forçait pour pouvoir lever sa tête et faisait donc elle-même sa rééducation. Le pédiatre orthopédiste qu’on voyait pour mon fils nous avait expliqué qu’il fallait laisser faire le temps mais que si le problème n’était pas résolu pour ses 10 mois il faudrait avoir recours à une petite chirurgie.
C’est son père qui pour des raisons pratique l’emmenait chez le kiné, il me racontait les séances, on lui faisait des massages, on lui faisait faire des exercices en attirant pas exemple son attention d’un côté pour qu’elle tourne sa tête, les exercices étaient parfois douloureux, elle a parfois pleuré, mais la kiné avait été assez étonnée de la voir s’endormir pendant certaines séances. Elle a eu son premier rire là-bas avec son père qui la chatouillait….ça les avait rapprochés.
A la maison on nous conseillait de placer son mobile ses jouets du côté ou elle était bloqué pour l’inciter toujours à tourner la tête, ça ne marchait pas tellement…En fait elle dormait la tête sur le côté avec la tête totalement renversée vers l’arrière, la journée je la calais avec un coussin de tapis d’éveil (le tapis d’éveil la girafe).
Enfin aujourd’hui tout ça est derrière nous, pour ce qui est de l’asymétrie, je pense que ça ne se voit plus, ou est-ce que je ne la vois plus ? Il n y a absolument rien de choquant en tout cas, elle est belle comme un cœur.