Merci la génétique…😉

Lors de d’une fête de famille (famille, côté maternel bien sur cf article précédent 😉….)le weekend dernier, j’ai fait la rencontre d’un petit garçon, fils de ma cousine.

Il se trouve que ce petit garçon a une particularité, un eczéma géant, le visage et  le cou sont très marqués. Sur le coup de loin je me suis dit qu’il avait peut-être la varicelle mais à y voir de plus près j’ai bien vu que c’était pas ça. Et puis mon oncle, son grand-père qui a vu que je le regardais m’a demandé « ça te rappelle quelque chose ? » ben oui en effet…

Petite j’étais pareille. Au point où l’un de mes premiers souvenirs d’école c’est le regard dégouté des autres enfants, le refus pour certains de me donner la main pour se ranger deux par deux…ce que je comprends d’ailleurs… quand on est enfant, on ne sait pas ….

Aujourd’hui mon eczéma est quasi transparent pour les autres, je le maitrise au mieux et depuis les 6 mois de mon fils nous essayons de maitriser pour lui aussi….

Comme me l’ont dit plusieurs dermatos « votre eczéma ne partira pas, c’est génétique, mais vous pouvez essayer de le maîtriser en évitant tout facteur irritant, déclenchant, allergisant… » et cette maîtrise passe essentiellement par l’hydratation.

Mon oncle m’a demandé d’échanger avec ma cousine sur le sujet, en tant qu’experte… 😉 et je me suis rendue compte que malgré l’espace que ça occupe chez moi, bizarrement j’en ai jamais parlé ici…

Dès le lundi, un mail, je mettais par écrit pour ma cousine et surtout pour son fils les choses qui m’ont sauvés…et je me suis dit que ça pouvait avoir sa place ici aussi….

Mon fils a eu ses premiers soucis de ce coté là vers 6 mois et je suis obligée pour lui de prendre des précautions particulières choix des savons, hydratation, parfois médication…

Nous avons rencontrés à ce sujet dermato, généraliste, allergologue. Pour lui pas d’allergies.

A six mois la dermato m’avait dit qu’il pouvait y avoir eu un choc déclenchant, et nous avions pensé qu’il y avait peut-être un lien avec la douleur de l’arrivée des premières dents.

Hydratation maximum pour la maitrise, en cas de crise par contre, de poussée que je n’aurais pas réussie à maîtriser la cicatrisation va se faire grâce à une pommade à base de cortisone Locatop ou encore à une pommade qui n’est pas prévue  pour ça je crois mais qui marche très bien : la Cétavlon.

 

 

Mon fils a essayer de prendre de nombreux traitement homéopathique qui n’ont pas eu d’effet, il a pris par contre de l’aerius, un antihistaminique qui a permis  de lui éviter les démangeaisons et ça a pu contribuer à la cicatrisation si besoin.

Et en dehors donc des éventuelles crises, poussées d eczema ou psoriasis, et bien on hydrate on hydrate et on hydrate encore :

Douche avec Bioderma ou huilante Laroche Posay

20180307_223822.jpg

2 crèmages par jour, c’est contraignant mais il faut s y tenir, un le matin, un le soir avec au choix :

Avène, Baume bioderma, Nivéa ou encore weleda amande douce….Pour hydrater elles sont bien mais en cas de grosse crise pas forcémént…

20180307_224049.jpg

 

 

A bientôt !!!

Publicités

Partie remise…

Nous avons finalement du mettre une croix sur notre journée à deux.

 Mes enfants se sont relayés dans la maladie la semaine dernière. Ça a été très dur….ma fille a fait une bronchite asthmatiforme, je vous en parlais,mais je dirais qu’elle a été malade normalement….c’est monté crescendo d’abord un peu enrhumée, puis arrivée de la fièvre mais pas plus de 39 ° une grosse fatigue, perte d’appétit toux, mais rien de trop effrayant….

 Mon fils a suivi en nous a filant des sueurs froides….il s’est réveillé le mardi soir (alors qu’au coucher tout semblait aller bien ) vers 22h30 en PANIQUE en respirant très bruyamment comme si l’air ne passait plus, il étirait son cou il avait une toux rauque…une toux que je reconnais maintenant très bien,  une toux rauque de laryngite. Il avait l’air de manquer d’air et en théorie je savais ce qu’il fallait lui donner , des gouttes de célestène (cortisone).

Lors des précédentes laryngites mon médecin m’en avait prescrit, « si jamais il rencontrait des problèmes pour respirer, vous verrez c’est impressionnant, s’il se réveil la nuit et que vous avez l’impression qu’il manque d’air vous lui donnerez le Célestène » j’en avais jamais eu besoin mais j’ai tout suite compris de quoi il s’agissait….après, même si j’avais l’impression de savoir,  donner de la cortisone sans diagnostique médical…. j’ai pas osé mais à 23 h j’ai appelé sos médecin, et obtenu un rdv dans les 20 minutes qui suivaient dans un cabinet sos médecin ou il faut se déplacer. Verdict : laryngite et une dose de célestène donné sur place.

Une température qui a eu bien du mal à descendre et qui est montée jusqu’à 40.5°…Peur, stress, fatigue….

En ce moment je culpabilise beaucoup, je culpabilise de partir trop tôt, de rentrer trop tard, ma fille n’aime pas l’école, tous les jours elle pleure parce qu’elle ne veut pas y aller, j’ai rencontré son enseignante, elle m’a dit que tous les jours elle pleure et me réclame mais selon elle ce serait uniquement un refus de se mettre au travail , peut-être que c’est vrai, peut-être pas….son enseignante m’a parue froide, lassée, limite en colère….rien de très rassurant. J’ai exprimé mon opinion….je pense que c’est difficile pour elle, elle est encore petite, je ne voulais pas qu’elle soit séparée de son frère, l’année dernière il n’y avait pas de problème, j’ai repris le travail récemment….. l’enseignante s’est renseignée « de toute façon, votre fils va très bien lui, il s’épanouie, votre fille doit s y faire et puis elle a des copines, elle va bien»…un mur…je comprends ma fille….je n’aime pas cette personne non plus….heureusement elle se plait au centre aéré encadrée par un personnel bienveillant….

En attendant c’est vrai mon fils aime l’école, il essai de gagner des   images de dinosaure en étant sage et il y parvient, il s’épanouie c’est vrai et c’est un soulagement , j’ espère que ma fille pourra en faire autant….l’année prochaine peut-être…. :-/

Cette semaine ils vont mieux niveau santé on va essayer de les garder en forme….

A bientôt !

Médecine traditionnelle, homéopathie….

Mon fils a une gastro…. il se plaignait de son oreille mardi puis dans la soirée il s’est mis à avoir la diarrhée puis vomissements le mercredi….en général pour la gastro je ne vais plus chez le médecin Mais vu la douleur qu’il prétendait avoir à l’oreille et un 40.1 °…. j’ai préféré appeler sos médecin, le trajet et l’attente chez mon médecin habituel, environ une heure….pas trop compatible avec son état…

J’avais un doute pour son oreille, il ne semblait pas avoir vraiment mal et je ne reconnaissais pas les signes habituels…..Le (la) « sos médecin » m’a dit que ses tympans étaient nickels, ses amygdales parfaites, pas de ganglions, juste une gastro… Elle  m’a prescrit pleins de médicaments… ! Doliprane et advil en alternance, elle m’a dit qu’étant donné qu’il avait beaucoup de fièvre il ne fallait pas le laisser comme ça car la fièvre amplifie les risques de déshydratation, tiorfan pour la diarrhée, primpéran pour vomissements et nausée, débridat pour les ballonnements et maux de ventre ….

Mon médecin traitant habituel, qui suit toute la famille, est un médecin généraliste qui a tourné homéopathe depuis 2 ans environ et qui ne jure plus que par ça…. Elle est très bien comme médecin mais ça m’exaspére parfois qu’elle ne donne plus du tout de médicaments…. vous ressortez de son cabinet avec 4 à 5 tubes de billes, 5 billes de chaque 6 fois par jour….Quand en plus vous ne croyez que très modérément en leur efficacité vous avez la désagréable sensation d’avoir perdu votre temps, et que l’auriez gagné en passant directement à la pharmacie….

Mon médecin traitant a ce discours : la gastro est un virus, il faut le laisser partir, il ne sert à rien d’arrêter les vomissements ou la diarrhée, il faut juste qu’il, elle, boive beaucoup d’eau, ça passera tout seul d’ici 48 h…La fièvre a une fonction, le corps lutte, il ne sert à rien de vouloir la stopper à tout prix, doliprane toutes les 6 heures pas plus et c’est le même discours pour la rhino, laryngite ou angine non bactérienne… Force est de constater qu’elle n’a pas tout à fait tort ….mes enfants guérissent sans se voir prescrire 10 kg de médicaments, mais du coup je vais très peu chez le médecin, je me débrouille…pour presque tout, prorhinel spay et maxilase, dès les premiers signes de nez bouché, qui coule, toux…. Je ne jure que par ça ! c’est efficace, la plupart du temps pas besoin de plus et jusqu’ici ça n’a pas dévié vers bronchiolite ou bronchite….20170512_113107

Ma conclusion pour ce qui est de la gastro : j’ai donné le traitement assez lourd donc comparé à d’habitude, et je n’ai pas trop vu de différence avec ce qui se passe habituellement sans traitement, une gastro qui va certainement durée environ 72 heures avec ou sans traitement….

 je pense que demain ce sera fini. On a fait lui et moi deux nuits presque blanches, 2 heures de sommeil à peu près sur les deux, des nuits aux toilettes, sous la douche, à laver, à changer, machine à laver, enfin une gastro quoi…Il a le réflexe de vomir dans une bassine que je lui met à côté de lui dans le canapé ou au pied de son lit ce qui permet d’éviter la contamination aux alentours…je javélise mais bon….

J’ai parfois eu l’impression qu’il délirait, la fièvre peut-être, il s’est mis a avoir peur d’un stickers sur le mur de sa chambre, voyait des monstres, il n’a cessé de m’appeler toute la nuit, la plupart du temps de façon bien légitime mais désespérée de fatigue je l’ai quand même un peu engueulé quand il m’a appelé pour me dire que sa porte ressemblait à un « L », au petit matin il s’est mis a interpeller un type à la télé « mais monsieur, oh oh Monsieur » Ce matin c’est pas le top mais ça va un peu mieux, la fièvre est tombée… j’ai proposé une activité peinture mais il n’a pas voulu parce que « la peinture ça rend bizarre….. » bon….ben on va regarder Mickey….lol

Mon médecin homéopathe tente également chaque fois que je la vois de trouver un traitement homéopathique pour le psoriasis de mon fils, il en  fait surtout au niveau des mains, et du cuir chevelu, la première fois il avait 6 mois. Je connais bien le sujet, ça s’est calmé vers mes 8 ans à peu près pour moi, tout en continuant à en faire de temps en temps. j’ai un souvenir de cp ou personne ne voulait me donner la main ….je voudrais pas que ça lui arrive, (pour ma fille pas de soucis à ce sujet, elle a une très belle peau)  stress, fatigue, allergie ?….de toute façon à la base c’est génétique, après il y a des facteurs déclenchant, aggravant….

Donc a chaque visite pour n’importe quel motif mon médecin tente un nouveau traitement homéopathique pour ses problèmes de peau, son psoriasis est plutôt maitrisé par une hydratation rigoureuse, pas question d’y couper, deux fois par jour. Et en cas d’aggravation ponctuellement une crème à base de cortisone prescrit par une dermato… son psoriasis est quasi invisible.

Mon médecin sur l’homéopathie et devant mon scepticisme non dissimulé « non je vous assure l’homéopathie ça marche ! c’est juste qu’il y a des centaines de combinaison, et quand on trouve la bonne, ça marche, je vous assure… ! » je test toujours ses trucs, on ne sait jamais…je suis sceptique mais optimiste…

Il semble qu’après 3 ans elle ait peut-être trouvé le bon …arsenicum iodatum 15 ch, peut-être mais pas sur parce qu’après une grosse crise il y a un mois, j’ai changé le savon, j’ai intensifié l’hydratation et donc j’ai donné une fois par semaine se traitement homéopathique et je vois une nette amélioration depuis.

Pour vous ou vos enfants si vous avez une peau sèche ou à problème je vous recommande vraiment la combinaison dexeril (sur la photo le générique) mais surtout l’huile lavante lipikar la roche-posay .20170512_120335

Ma conclusion pour le psoriasis de mon fils c’est que je vais continuer l’homéopathie puisque je note une nette amélioration depuis un mois  et demi de traitement mais sans certitude vous l’aurez compris de la réelle efficacité.

 

J’ai la ravisselle …. 😢

Le pauvre…..vous l’aurez compris mon loulou à la varicelle….Quelle galère cette « ravisselle » comme il la nomme, il est stressé…. hyper stressé, il semble dégouté, effrayé par tous ces boutons qui ont envahis son corps, il se regarde régulièrement dans le miroir pour voir si sa ravisselle a disparu «  maman !  mais quand elle va partir ma ravisselle ????!!!! » Il s’assoit, se déplace les mains  en l’air comme si elles étaient sales et qu’ils ne voulait pas toucher quoi que ce soit, comme s’il savait pas quoi en faire, il a un air stressé un peu comme s’il avait toujours une envie pressante de faire pipi…j’essaie de le rassurer bien sur mais bien difficilement…les seuls moments où il semble se détendre un peu c’est quand je cherche les boutons dans ses cheveux pour les désinfecter,ça doit lui faire comme un massage du cuir chevelu….

Moi je m’attendais pas à ça….je m’attendais à voir des enfants un peu tendus par les gratouilles mais pas à cet état de stress  et mon loulou en a dans la bouche et jusque dans le fond de la gorge, il la fait bien à fond…c’est du boulot la varicelle, la désinfection de chaque boutons au coton tige, deux fois par jour, c’est en tout cas comme ça que le médecin m’a dit de procédé,  de l’homéopathie 6 fois par jour…Je me demande comment va se comporter ma fille face à cette varicelle….Disons qu’elle a un avantage, elle sait à quoi s’attendre…

Aujourd’hui on a quand même une petite amélioration, j’ai senti mon fils plus détendu, les boutons commencent à sécher, il en a moins dans la bouche et commence à pouvoir manger sans douleur. Ouf…

Aller on se motive, et on se prépare pour la deuxième « ravisselle » !!! 😉

 

Il parait qu’ils sont de retour…

C’est ce qui est indiqué en tout cas sur la porte de la classe et c’est ce que m’a dit l’enseignante « nous avons quelques cas de poux…. » j’étais pas sure d’avoir bien  entendu…..  «  vous avez quelques cas de….. ? » Oooh noooon pas les poux, rien que d y penser j’ai la tête qui me gratte….

C’était la semaine dernière, la maitresse nous conseillait de faire attention, de vérifier la tête de nos  enfants.

Bon finalement rien à signaler sur la tête de mes enfants et de toute façon depuis ils ont passé assez peu de temps à l’école,  après la gastro, nous enchainons sur la varicelle pour mon fils,  ma fille ne l’a pas encore mais du fait de la proximité avec son frère on m’a demandé de la garder à la maison également, pensant qu’elle pouvait être contagieuse.

Pour revenir sur les poux  je pensais pouvoir faire de la prévention avec des produits naturels , j’avais entendu parler de l’huile essentielle  de lavande par exemple  ou encore rinçage avec du vinaigre mais après quelques recherches sur le net j’ai trouvé un article assez intéressant sur le sujet :

http://www.allodocteurs.fr/grossesse-enfant/enfant/poux/lutte-contre-les-poux-les-idees-recues_11023.html

Ce qui est dit en gros , je vous donne les titres

De nombreuses idées reçues sur le traitement des poux :

Il ne sert à rien de :

  • Changer les taies oreillers tous les jours, laver tous les doudous
  • Débuter un traitement dès que l’enfant se gratte la tête – parce que le grattage peut avoir d’autres causes….bon ça il me semble que c’est l’évidence….
  • Se parfumer à la lavande – aucune odeur  en effet ne ferait fuir les poux, l’huile de lavandin est un produit hautement insecticide mais toxique pour les enfants , j’avais entendu dire qu’une goutte  d’huile essentielle de lavande derrière les oreilles serait un bon répulsif, selon cet article ce serait faux….
  • Se teindre les cheveux
  • Faire des shampoings avec du vinaigre, il est même indiqué « les spécialistes le déconseillent formellement »…..
  • L’huile d’olive……bon la vinaigrette ne sera donc d’aucune utilité

Bon courage si vous êtes en plein dedans …..

 

Vive les patchs Emla !

Pour pas changer de registre  ….Quand nous sommes rentrés de vacances nous avons rendu visite en famille à notre médecin, cette fois ci pour les enfants…(ils ont 3 ans, sont souvent malade, classique…).mon fils est revenu avec une gastro…vomissements sur  tout le  trajet retour et forte fièvre…7 h de route…. Et ma fille n’était pas vraiment malade mais elle a les amygdales très gonflées constamment et c’était déjà arrivé mais j’avais senti et vu dans son cou, surtout d’un côté, un  gros ganglion…j’ai préféré  consulté…

La maladie me fais peur…elle me faisait déjà peur avant mais encore plus depuis que je suis maman, j’ai peur de la maladie qui m’empêcherait de veiller sur mes enfants, peur de la maladie qui pourrait m’enlever mes enfants… je travaille sur moi… j’essaie de moins stresser et je crois que je progresse un peu…

Pour le ganglion c’était pas la première fois j’avais déjà consulté et j’avais d’ailleurs déjà écrit à ce sujet…la première fois que j’avais vu le médecin à ce sujet c’était le remplaçant, ma fille avait mis sa tête en arrière et dans son cou une boule au niveau des amygdales, le médecin m’explique que c’est plutôt fréquent chez les enfants et qu’avant 3 ans on considère que c’est viral, on ne cherche pas plus loin, la plupart du temps ça part tout seul. Il m’explique de plus  que l’aspect des ganglions ne présente pas de caractère inquiétant. En effet, ça avait pris le temps mais  les ganglions étaient partis.

Cette fois en consultation c’était mon médecin habituel, pour moi ce médecin il est,  enfin elle,  c’est une femme, est très anxiogène…elle a tendance a demandé souvent des examens complémentaires (bien plus que les autres médecins que j’ai pu consulter) des prise de sang, des radios, des échos, des rendez-vous chez des spécialistes, elle a un doute, elle décroche son téléphone, elle appelle des hôpitaux, elle demande des spécialistes, elle demande des avis….en réalité elle est très pro….mais parfois elle en fait un peu trop, je prends un exemple, il y a quelques mois elle ausculte mon fils et elle me dit je sens son foie, ça à l’air de l’inquiéter, du coup ça m’inquiète,  elle me dit on va faire une écho, je pense qu’elle lit la peur dans mon regard, elle me dit « non mais pas d’inquiétude c’est pas grave… mais c’est bien de voir… » il puis elle palpe son ventre à nouveau puis me dit « ah non finalement c’est pas son foie, c’est surement le bout d’une cote …. » bon  du coup elle a abandonné l’écho et depuis  elle a jamais rien trouvé de bizarre à la palpation…

Pendant la consultation ma fille était vraiment surexcitée, pour dire concrètement les choses, elle était super désagréable… le fait d’avoir attendu une heure en salle d’attente n’a surement pas arrangé les choses, le médecin ausculte d’abord mon fils qu’elle trouve très cool, rien à signaler il a une gastro …pas grand-chose à faire, et puis elle ausculte ma fille,  elle touche, sent le ganglion qu’elle trouve un peu gros , mais élastique, ce qui est plutôt bon signe pour un ganglion,  elle prescrit une prise de sang, une écho et me demande de prendre rdv aussi chez un ORL ,elle me  dit que vu le comportement de ma fille, à la voir comme ça, très « tonique » lol , elle n’est pas trop inquiète….

 Ma fille est désagréable donc, le médecin l’engueule, et là je trouve qu’elle manque quand même d’intelligence, elle menace ma fille de lui faire une piqure si elle ne nous écoute pas…géniale…ça va m’aider quand je vais expliquer à ma fille qu’on va aller faire une prise de sang….

Ce matin on a fait cette prise de sang…deux jours que je prépare ma fille, je suis passée au labo auparavant avec elle, pour voir sur quel bras poser un patch anesthésiant, les patch emla, ce patch c’est super pour les enfants,  ma fille n’a rien senti, elle a regardé la préleveuse piquer dans sa veine, elle n’a pas eu peur , elle a même dit merci (j’avais bien rattrapé le coup avec l’aide de la dame du labo qui lui avait dessiné un papillon sur le bras lors de mon premier passage….)

Certains disent que ces patchs seraient en réalité inefficaces, moi j’ai bien vu que ma fille n’avait rien senti, la praticienne était contente et m’a certifié que ces patchs étaient très efficaces, qu’avec ça les enfants ne sentaient rien, elle m’a dit « je suis pour ! » moi aussi !!!

J’ai eu les résultats par mail cet après-midi, les résultats sont bons….ouf, même si mon instinct me dit qu’il n’y a surement rien de grave, il y a d’autres examens,  je suis soulagée que  la prise de sang ne révèle rien de négatif.

Chacun son tour…

Voilà, ce qui devait arriver arriva…mon fils est malade, cette nuit j’ai veillé mon loulou un peu dans son lit, un peu dans mon lit, un peu dans le canapé…il  n’était bien nul part, il a fini par se trouver bien apparemment sur le sol frais, il s y est endormi sur le matin, profondément, moi j’ai  dormi 30 min + 1h30, 2h environs en deux fois…ce matin c’est un peu dur…

Ce qui est dur aussi c’est de devoir préparer, habiller un enfant qui n’a pas dormi de la nuit, qui a vomit plusieurs fois à cause de sa toux, qui a de la fièvre, et qui au petit matin ne demande finalement plus qu’à dormir….mais que je ne peux pas laisser à la maison alors que j’amène sa sœur à l’école….

Malgré  tout ça arrivé devant l’école il a pleuré parce qu’il voulait y aller, en plus aujourd’hui il y a la photo de classe…il ne sera pas sur sa première photo de classe 😦

En tous cas je me répète peut-être mais je me demandais comment l’un et l’autre réagirait en cas de séparation…. fin du suspens…mon fils est allé à l’école sans problème sans sa soeur et inversement. Pour ma fille vu son comportement depuis la rentrée, je pensais que ca se passerait mal, mais quand elle est en pleine santé, elle est plutôt très autonome. Je suis contente qu’ils ne le vivent pas mal, comme quoi je continue de les découvrir…Ils sont tout de même très proches…cette nuit ça n’a réveillé ni mon mari, ni son fils , mais dès que ma fille a entendu son frère vomir (désolée pour ces informations peu ragoutantes…lol) elle a sauté de son lit pour voir son frère….

Je ne pense pas qu’il ait attrapé l’angine ou la scarlatine de sa sœur , il n’a pas les mêmes symptômes…rdv chez le doc ce soir…

Sur le trajet les mamans me disent que c’est normal…la première année en général ils sont souvent malades….bon ….à  suivre