Partie remise…

Nous avons finalement du mettre une croix sur notre journée à deux.

 Mes enfants se sont relayés dans la maladie la semaine dernière. Ça a été très dur….ma fille a fait une bronchite asthmatiforme, je vous en parlais,mais je dirais qu’elle a été malade normalement….c’est monté crescendo d’abord un peu enrhumée, puis arrivée de la fièvre mais pas plus de 39 ° une grosse fatigue, perte d’appétit toux, mais rien de trop effrayant….

 Mon fils a suivi en nous a filant des sueurs froides….il s’est réveillé le mardi soir (alors qu’au coucher tout semblait aller bien ) vers 22h30 en PANIQUE en respirant très bruyamment comme si l’air ne passait plus, il étirait son cou il avait une toux rauque…une toux que je reconnais maintenant très bien,  une toux rauque de laryngite. Il avait l’air de manquer d’air et en théorie je savais ce qu’il fallait lui donner , des gouttes de célestène (cortisone).

Lors des précédentes laryngites mon médecin m’en avait prescrit, « si jamais il rencontrait des problèmes pour respirer, vous verrez c’est impressionnant, s’il se réveil la nuit et que vous avez l’impression qu’il manque d’air vous lui donnerez le Célestène » j’en avais jamais eu besoin mais j’ai tout suite compris de quoi il s’agissait….après, même si j’avais l’impression de savoir,  donner de la cortisone sans diagnostique médical…. j’ai pas osé mais à 23 h j’ai appelé sos médecin, et obtenu un rdv dans les 20 minutes qui suivaient dans un cabinet sos médecin ou il faut se déplacer. Verdict : laryngite et une dose de célestène donné sur place.

Une température qui a eu bien du mal à descendre et qui est montée jusqu’à 40.5°…Peur, stress, fatigue….

En ce moment je culpabilise beaucoup, je culpabilise de partir trop tôt, de rentrer trop tard, ma fille n’aime pas l’école, tous les jours elle pleure parce qu’elle ne veut pas y aller, j’ai rencontré son enseignante, elle m’a dit que tous les jours elle pleure et me réclame mais selon elle ce serait uniquement un refus de se mettre au travail , peut-être que c’est vrai, peut-être pas….son enseignante m’a parue froide, lassée, limite en colère….rien de très rassurant. J’ai exprimé mon opinion….je pense que c’est difficile pour elle, elle est encore petite, je ne voulais pas qu’elle soit séparée de son frère, l’année dernière il n’y avait pas de problème, j’ai repris le travail récemment….. l’enseignante s’est renseignée « de toute façon, votre fils va très bien lui, il s’épanouie, votre fille doit s y faire et puis elle a des copines, elle va bien»…un mur…je comprends ma fille….je n’aime pas cette personne non plus….heureusement elle se plait au centre aéré encadrée par un personnel bienveillant….

En attendant c’est vrai mon fils aime l’école, il essai de gagner des   images de dinosaure en étant sage et il y parvient, il s’épanouie c’est vrai et c’est un soulagement , j’ espère que ma fille pourra en faire autant….l’année prochaine peut-être…. :-/

Cette semaine ils vont mieux niveau santé on va essayer de les garder en forme….

A bientôt !

Publicités

1er bilan de la moyenne section

Les vacances approchent  et c’est l’occasion de dresser les premiers bilans de la moyenne section pour mes loulous.

Cette année est marquée par la première séparation des jumeaux dans le cadre scolaire.

L’année dernière l’enseignante m’avait dit de ne pas m’inquièter qu’ils ne seraient pas loins, qu’ils se verraient à la cantine, à la récrée… j’avais l’impression que l’équipe éducative serait peut-être avertie, concernée par ce petit bouleversement dans leurs vies, que peut-être ce changement pourrait être pris en compte ….j’émettais surtout une inquiètude  pour ma fille qui exprimait clairement son refus d’être séparée de son frère. Je m’inquiétais moins pour mon fils qui me semblait plus indépendant, qui allait sans difficultés seul, à l’école, quand sa sœur était malade par exemple.

Pour ma fille je ne sais pas s’il y a un lien mais ça ne se passe pas très bien….Elle a deux enseignantes qui se partagent la semaine, elle est dans une classe mixte 8 moyens le reste de la classe sont des grands, l’une des enseignante qui a pu voir mon mari, un jour où il commençait un peu plus tard, lui a dit que ma fille pleurait toute la journée, qu’elle refusait de travailler, qu’elle avait pris  beaucoup de retard. J’étais inquiète il y a quelques temps déjà parce que ma fille refusait d’aller aux toilettes à l’école se retenait toute la journée et avait fini par avoir des accidents en fin de journée. L’une des enseignante est plus autoritaire et l’autre plus douce, ma fille s’inquiète tous les jours de savoir laquelle des deux lui fera la classe…

Je crains d’avoir fait un mauvais choix….on verra au file de l’année….

Pour mon fils ça se passe très bien, il travaille bien, il s’est fait des copains….il a même reçu une invitation pour Halloween, ma fille n’est pas conviée, pas simple à expliquer… ce sont des copains qu’elle a en commun, qu’elle connait du centre aéré….du coup j’hésitais a organiser en parallèle, une petite fête pour elle, elle pourrait inviter deux trois copines….mais je sais pas trop bien ce que je pourrais leur organiser comme activité, si je dois même organiser quelque chose ou juste leur proposer un goûter et les laisser jouer….j’ai jamais fait ça…si vous avez des idées….ma fille a déjà émis le souhait d’inviter des copines pour son anniversaire mais ce n’est qu’au mois de juin…lol

A part ça la vie suit son cours, je trouve mon boulot intéressant et je me dis toujours que j’ai eu de la chance d’être recrutée là, tout en pensant régulièrement qu’on a vraiment des vies de cons quand entre autres je rentre tard à cause des transports, que je me retrouve bloquée sur un quai ou dans un RER blindé et que j’ai l’impression que je suis à deux doigts d’être le prochain malaise voyageur….

J’espère ne pas froissée une partie de mes lecteurs en disant que j’ai plus d’espoir en l’évolution des technologies qu’une prise de conscience masculine pour nous délester du poids des tâches ménagère en y participant un minimum…

Du coup suite à super promo…55 % j’ai acheté un aspirateur robot qui aspire et qui passe la serpillère…bon c’est pas pour faire de la pub mais juste pour vous dire que je flippais un peu d’acheter ce truc et qu’au final ça marche pas bien, parce que même en promo c’était quand même pas donné : 239 €. Et bien au final je suis pas du tout déçue, j’ai passé une heure au tel avec ma sœur hier pendant qu’il nettoyait ma chambre, et quasi tout le reste de la maison par la suite. Pour l’instant je suis vraiment satisfaite.

C’était celui-ci mais moi je l ai eu à 239 €

https://www.rueducommerce.fr/produit/amibot-robot-aspirateur-et-laveur-pure-h2o-23855340#moid:MO-B07FBM57254780

Voilà….ici on commence déjà à parler Noël ( la faute au pub peut-être…et les rayons jouets qui commencent à être plus fournis qu’à l’habitude) et j’ai déjà prévu pas mal de chose pour l’année 2018, quelques voyages….je vous en reparle… 😉

A bientôt

Dans la catégorie 1ère fois…

Je suis à la maison aujourd’hui et demain car ma fille à une gastro. Ça peut paraître bête mais je suis pas une habituée des arrêts de travail, avant mon congé parental, je n’ai eu qu’un arrêt entre 2004 et 2013 et j’appréhendais ce moment où je devrais appeler le boulot pour dire que je ne viendrai pas…bon ils ont embauché une femme avec deux enfants de 4 ans….l’évidence est là…mais c’est mon premier congé enfant malade, ce sera pas le dernier c’est sur d’autant que j’ai droit à des jours pour ça et mon mari non.

Je découvre d’ailleurs depuis juin, ce que c’est d’être une femme avec des enfants au travail. Je me sens un peu dans une catégorie à part, là où j’ai été embauché il va y avoir une grosse vague de départ en retraite d’ici 2019 et les nouveaux embauchés dont je fais partie ont entre 6 et 13 ans de moins que moi et n’ont pas d’enfants. Je crois l’avoir déjà dit mais j’aurais aimé avoir des collègues avec enfants, là j’ai l’impression de saouler avec mes préoccupations de maman, mes anecdotes, mes fonds d’écran…. 😉 j’essaie de parler un peu d’autre chose ça devient de plus en plus naturel mais au début c’était pas simple pour moi, de trouver d’autres sujets de conversation que mes loulous….A tel point que j’ai ressenti des choses un peu bizarre, une impression que je n’avais pas en tant que mère au foyer, la sensation de ne plus savoir qui je suis, une impression de vide, j’arrêtais pas de me demander «  mais qui tu es ? » « qu’est ce qui te définit ? »  je me suis dit que c’était étrange….pas de crise identitaire quand j’étais mère au foyer, je savais ou étais ma place, je ne me suis jamais sentie inutile, je ne me sentais ni d’une banalité à faire peur ni transparente comme j’ai pu le ressentir en reprenant le boulot, noyée dans la masse parisienne.

Pour vous donner des nouvelles puisque je vous ai presque tout raconté, mon couple va mieux….je crois que nous avons traversé une crise (peut-être de mèche avec ma crise identitaire….) mais ça couvait depuis un moment…je crois qu’on s’est un peu voilé la face sur certaine chose….chacun de notre coté on a fait de moins en moins d’efforts sur pleins de choses, ça a fini par nous éloigner, on a fini par s’en vouloir, à moins communiquer….et puis la reprise du travail nous a un peu chamboulé, nous avons dû revoir notre façon de vivre….Mais j’ai une certitude, je ne veux pas divorcer, mon mari ne le voudrait pas non plus, il aurait dit ça sous l’effet de la colère….à la vue des gros changements de son attitude, je pense qu’il est sincère….

Et puis c’est vrai qu’on a pas trop de temps rien qu’à nous, que la famille est loin…mais d’ici la fin de l’année on a posé deux journées, ayant commencé au mois de juin je peux pas faire plus, deux journées où les enfants ont école et qu’on se réservera juste pour nous.

Nous rebattons les cartes…. 😉

A bientôt

 

Un avant et un après

Mes deux loulous ont fait leur deuxième rentrée.

Pour l’instant ma fille ne veut pas entendre qu’elle rentre chez les moyens « mais non je suis petite ! regardes mes tee-shirts ils sont petits ! les moyens je les aime pas !!! » Je n’ai pas enfoncé le clou en lui précisant qu’elle rentre non pas seulement chez les moyens mais dans une classe mixte moyens / grands….

Tandis que mon fils à qui je répondais tout à l’heure qu’il était peut-être un peu petit  pour une brosse à dent électrique m’a dit « oui d’accord je suis petit mais je suis quand même un moyen !…. »

J’ai pris ma journée pour la rentrée, c’était une deuxième rentrée mais une première année de séparation pour les jumeaux. La séparation ne les gênent absolument pas. Je crois que c’était un peu plus difficile pour moi, laisser très vite mon fils pour courir à l’autre bout de l’école déposer ma fille….De ne pas pouvoir prendre mon temps comme l’ont fait les autres parents de leurs classes….

Déjà un préavis de grève pour mardi prochain, je pense que je serai obligée de prendre ma journée, pas de cantine, par de centre….ma fille est dans une classe sans enseignante attitrée, elle doit arrivée lundi, on m’a dit que mon fils en compagnie de certains copains n’écoutait pas, qu’il était trop dissipé….et dire que l’équipe enseignante a insisté pour qu’il soit séparée de sa sœur alors que leur lien ne posait aucun problème….aujourd’hui au bout d’une semaine seulement il faudrait le séparé de ses copains avec qui un peu trop de complicité….

Sur un plan plus personnel, mon couple est un peu à l’épreuve, j’ai découvert que j’avais été trahie, pas trompée mais trahie on a parlé divorce puis l’idée a été abandonné.

Je me sens un peu plus seule qu’avant et un peu plus vulnérable …..c’est comme ça. Je me rends compte comme mon petit monde est fragile finalement, je pensais que mon couple était solide, très solide et  sur quelques mots j’ai vu ma vie partir en miette, je pensais être bien plus aimée que je ne le suis visiblement puis je me suis rendue compte de ma situation, ici en région parisienne je n’ai pas vraiment lié d’amitié, je n’ai que des connaissances, je touche à peine plus qu’un smic et j’aurais bien du mal à m’assumer seule en région parisienne, j’ai vu de mon mari une facette que je ne connaissais pas et que j’ai détesté, j’ai découvert ma réaction face à l’annonce d’une volonté de divorcer et c’était plutôt pas top à vivre, à entendre et à voir.

On a finalement décidé de remettre certaines choses à plat, d’essayer encore…..j’avoue que je suis tombée un peu de haut…je croyais que mon mari m’aimait….après une dispute sur un problème récurrent et mes interrogations sur un comportement changeant  mon mari m’a annoncé  froidement « il n’y a personne non mais on s’est éloigné et je ne t’aime plus, je veux divorcer » après quoi il a jugé utile d’en informer très vite son ex femme avec qui il a passé une demie heure au téléphone….Mon mari a finalement changé d’avis  en me disant en gros qu’il savait pas ce qu’il lui avait pris « qu’il avait déconné »…..bon….

Je ne me confie pas à ma famille sur mon couple, l’avantage du boulot c’est que j’ai pu suffisamment me rapprocher de certaines collègues pour me confier un peu et que ça fait du bien d’en parler….

Je ne sais pas pourquoi je raconte tout ça ici, je ne sais pas si je devrais….c’est dans tous les cas une étape de ma vie, j’ai l’impression qu’il y aura un avant et un après….

bon weekend à tous !

La question – encore – de la séparation

Nous avons été convoqués mon mari et moi par la maîtresse de mes enfants. Nous l’avons rencontré hier….

J’ ai demandé à ce que mes enfants ne soient pas séparer l’année prochaine, j’ai demandé ça en avril, j’appréhendais de reprendre le travail, j’avais peur que ce soit trop de changements : la cantine, le centre de loisirs, l’école à temps pleins…..j’ai pensé qu’ils n’étaient pas prêts , que j’étais pas prête….je sais pas pourquoi, les séparer c’est une source de stress pour moi….

Puis j’ai eu des doutes juste après avoir fait cette demande, car j’étais persuadée que mon fils comme ma fille souhaitaient rester ensemble dans la même classe mais il se trouve que dès que je leur en ai parlé mon fils m’a dit très clairement qu’il ne voulait pas être dans la classe de sa sœur.   Ah…..merde….j’aurais fait une boulette…. ? Ma fille, souhaitait au contraire rester avec son frère et l’idée d’une séparation semblait l’angoissée un peu. Et puis finalement leur avis sur le sujet est plutôt très fluctuant….

Bon….je me suis dit on verra bien….

L’enseignante nous a convoqué pour ça.

Elle a commencé par nous dire que tout se passait très bien avec les enfants, que mon fils était adorable avec ses camarades, qu’ils étaient de «bons élèves »…. que depuis le 1er juin ils s’étaient finalement bien adapté à ma reprise et à leur nouvel emploi du temps, elle s’était donc posé la question «  pourquoi ne pas les séparer l’année prochaine ? »  ils seraient prêts  selon elle…..ils ne sont pas fusionnels, ils s’occupent chacun de leur coté et n’ont pas les mêmes copains, copines….

Du coup je l’ai laissé parler….puis je lui ai dit qu’en effet, ils s’étaient bien habitués, que c’était quand même pas toujours facile, que ça a été très dure pour ma fille et que je redoute,surtout pour elle, la séparation, son frère est plus autonome….

Et puis puisque tout se passe bien, pourquoi vouloir les séparer ? puiqu’ils ne se bouffent pas l’un l’autre….puisque ça ne pose pas de problème ni pour eux, ni pour les autres…ils sont encore petits…..pourquoi vouloir les séparer ?

Peu d’arguments au final… elle m’a répondu que l’éducation nationale préconise une séparation pour les jumeaux lors de la deuxième année….et qu’elle a peur qu’une année de plus soit une année de trop, qu’elle avait demandé conseil au directeur du centre de loisirs qui a un jumeau, lui s’est épanoui lors de la séparation avec son jumeau…. Elle m’a dit qu’elle n’irait cependant pas à l’encontre de ma décision.

 Je me demande comment je vais faire à la rentrée, si j’accompagne pour les sorties scolaires…j’ai l’impression qu’on va m’obliger à choisir parfois entre être là pour l’un ou là pour l’autre….

Bon…. Je lui ai dit que moi aussi j’avais des doutes….

J’ai parlé avec le directeur du centre de loisirs qui m’a dit  qu’il ne fallait pas me mettre la pression (moi ? c’est pas mon genre lol) , quel que soit mon choix il ne se passera rien de grave, il m’a dit que mes enfants étaient très équilibrés, qu’ils n’étaient pas fusionnels….ça je crois que c’est clair…:-)

Mais il a fini par cette phrase « mais bon de toute façon un jour il faudra bien les séparer »

C’est vrai….un jour il faudra bien les séparer….est ce que je dois leur donné un statut différent parce qu’ils sont jumeaux ? des frères et sœurs ne sont pas scolarisés ensemble en général et on est tous passé par là….on est tous allé tout seul à l’école….

J’ai pesé le pour et le contre, mon mari n’a pas spécialement d’avis…. je vais dire ok et on va se préparer…..on va séparer mes bébés ….

 

Nouvelles :-)

J’ai repris le travail jeudi .

Depuis plusieurs jours je me demandais si ça allait aller….ce qui est bizarre c’est que ça fait des mois que je cherche et que maintenant tout me parait aller trop  vite….

Qu est ce qui allait changer ? D’abord moins de temps avec mes enfants, on ne fera plus les trajets pour l’école ensemble, ils devront aller à la cantine, rester à l’école l’après-midi, l’accueil du matin, l’accueil du soir…il faut gérer le manque, un peu de tristesse, accepter les changements…toute l’organisation de la maison…

Depuis 4 ans je gère tout notre quotidien familial, je fais tout le ménage seule, les courses, les comptes, tout ce qui est administratif, je gère les rendez-vous médicaux même ceux de mon mari, je m’occupe du linge, de la préparation de tous les repas, même ceux que mon mari prend au boulot, l’organisation des vacances…au niveau des enfants, c’est moi qui les ai toujours emmené à l’école, c’est toujours moi seule qui les ai préparé avant l’école, qui m’occupe de leur petit déjeuner, matin et soir je tartine mon fils de pommade parce qu’il a la peau fragile, c’est moi qui choisi leurs vêtements, qui les coiffe, le brossage des dents, qui veille à ce qu’ils aient fait pipi avant de partir…c’est moi tous les soirs qui s’occupe de leur douche, je vais être obligée de déléguer et de faire confiance…..

4 ans à la maison …. je voudrais être là tout le temps pour tout contrôler, pour être sûre que tout va bien, hier matin en partant à 7h10, j’ai pas pu faire grand-chose….

On y est….

Ce que je me suis répétée ces derniers jours  c’est que dans tous les cas en septembre ils seraient allés à l’école à temps plein et auraient mangés à la cantine avec ou sans travail car l’école est vraiment trop loin, je n’aurais pas pu faire les allers retours le midi.  Je pense également que je les aurais mis au centre de loisirs cet été même sans travail parce que les voir tourner en rond dans l’appartement et me faire tourner à leur façon pendant deux mois…ça me paraissait irrespirable…

Nous avons beaucoup de chance ils sont dans une super école…hier l’atsem m’a envoyé des photos de mes enfants à la cantine, des photos d’eux à la sieste et à leur réveil, elle m’a raconté que ma fille avait pleuré à l’heure de la cantine et comment elle avait réussi à la consoler…Claire l’atsem est une personne formidable, elle n’est pas obligée de faire ça….ce qui m’inquiète c’est l accueil du soir et du matin, gérer par des animateurs de la mairie…visiblement ma fille ne s y plait pas et j’aimerais comprendre pourquoi parce que d’habitude est est bien partout….

On s’organise, le matin, par peur que le papa oublie certaines choses j’ai fait une affiche avec des photos de tout ce qu’il ne faut pas oublier de faire avant de partir, mon fils check religieusement, ma fille un peu moins mais ça permet à mon mari de gagner un peu de temps avec l’un des deux qui s’empresse de faire tout ce qui doit être fait…et puis je fais confiance à mon fils pour tirer la sonnette d’alarme en cas d’oubli, est un peu psycho rigide lol mais de qui il tient ça….. ?

Les repas de la semaine prochaine soir sont déjà prévus et sont prévus en fonction de ce qu’ils mangeront le midi à la cantine, je m’organise un maximum pour pas perdre de précieuse minutes avec eux….

Mon mari va devoir changer ses habitudes également, il m’a dit avoir pris conscience que jusqu’ici c’était plutôt confortable pour lui….

Coté boulot ce qui est bizarre c’est que je ne stress pas comme pour mes anciens postes….pour l’instant mes éventuelles inquiétudes professionnelles sont secondaires….je ne pense pas vraiment à moi….je me réjouis quand même un peu, une impression que ce sera plus intéressant que mes dernières expériences, j’aurais aimé avoir des collègues avec enfants pour pouvoir échanger sur le sujet mais visiblement ce ne sera pas le cas, mes collègues sont tous plus jeunes  et sans enfants et d’autres avec qui je n’ai pas encore eu l’occasion de faire connaissance sont assez proches de la retraite

Pour ma fille c’est dur…je passe le maximum de temps avec elle, je lui parle, j’essaie de la rassurer mais elle est pas du tout souriante comme elle peut l’être en temps normal…je suis impatiente qu’elle s’y fasse et de la retrouver avec sa joie de vivre habituelle….

Encore une fois je me suis tromper je pensais que ce serait plus dur pour son frère, pour lui ça passe sans problème….

A bientôt 😊

 

On profite….

 

La semaine dernière les enfants étaient malades et ne sont pas allés à l’école, cette semaine c’est au tour de la maîtresse, mardi et hier mercredi il n’y avait pas de remplaçante les jumeaux sont restés avec moi….

On a passé de très bons moments,  je ne travaille pas pour l’instant alors on prend les bons cotés de cette situation et on profite…. C’est marrant parce que quand on m’annonce que la maîtresse n’est pas là je suis presque aussi contente qu’eux…ce sera différent quand j’aurais un travail, les enfants sont dispatchés dans les classes, c’est pas idéal mais bon….(je passe d’ailleurs des tests de recrutement demain matin, on est assez nombreux d’après ce que j’ai compris, on verra bien….)

Mardi mes loulous n’avaient pas très faim au petit déj ils étaient partis le ventre un peu vide, ça tombait bien ils sont repartis avec moi puisqu’il n’y avait pas de maîtresse, on est passé par la boulangerie, j’ai acheté (à cette vendeuse dealeuse de chouquettes) des chouquettes pour ma fille, un croissant pour mon fils et on a pris la direction du parc, ils courraient dans tous les sens du toboggan à la balançoire, de la balançoire au petit train….et puis on rentré à la maison …. pâte à modeler, kapla, mode carpette dans le canapé….les pyjamasques, la pat patrouille, Mickey….

Hier matin j’appelle l’école cette fois avant de partir….mais j’ai quand même du réveiller et préparer les jumeaux au cas où….la maitresse n’était pas remplacée, ils faisaient beau mais je ne savais pas du tout quoi leur proposer. Ma fille mourrait d’envie d’aller dehors, j’avais entendu parler d’un parc animalier pas très loin mais sans voiture pas très accessible  ….après quelques recherches sur le site de la ratp, je trouve un itinéraire en bus…mes enfants adorent le bus, ils ont l’impression de partir à l’aventure, alors j’ai préparé un sac à dos et on est parti tous les trois à l’aventure….

2 bus plus tard sans trop se perdre nous arrivons dans un parc animalier, une sorte de ferme, avec des poules, des dindons, des ânes, des cochons, des lapins, des chèvres, des boucs pas très sympas…..on donne à mes petits deux seaux de nourritures pour les animaux, carottes, pommes, salades….trop sympa !

Retour à la maison on a piqué un sprint pour chopé le bus ils étaient morts de rire…

Mes petits étaient super contents et s’ils sont contents je suis la plus heureuse du monde….

C’était bien….En allant se coucher ces deux derniers

soirs ils m’ont dit qu’ils avaient passé une super journée…moi aussi….

Une vieille chanson mais si je vais coller une chanson sur ces moments ce serait celle là….